• 10 conseils pour bien préparer votre maison avant l’hiver

    2 novembre 2020Christopher Johnson

    Tout comme on change les pneus d’été de notre voiture pour des pneus d’hiver, que l’on profite des belles journées d’automne pour installer l’abri d’auto, rentrer les cordes de bois et ramasser les feuilles qui ont formé un impressionnant tapis sur votre terrain; il convient également de bien préparer sa maison avant l’arrivée de l’hiver!

    Pourquoi? Parce qu’il est non seulement avantageux d’entretenir régulièrement sa maison pour des raisons esthétiques, mais aussi parce qu’en prenant certaines précautions avant l’arrivée de la saison hivernale, vous pourrez ainsi vous éviter de gros problèmes : incendies, dégâts d’eau, cambriolages, etc!

    Cette semaine, Assurances Multi-Risques a donc souhaité vous donner 10 bons conseils afin de bien de bien préparer l’hivernation de votre domicile, tout comme l’ours prépare sa tanière!

    1. Vérifiez et entretenez les détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone. C’est la saison des feux de cheminée qui débute! Soyez prudent et surtout, prévoyant!
    2. Assurez-vous que votre appareil de chauffage, poêle à bois et vos autres sources de chauffage sont en bon état de fonctionnement. Faites-les inspecter, entretenir et nettoyer.
    3. Si vous partez en vacances (bon cette année ça ne sera pas dans le sud), même si ce n’est que pour quelques jours, laissez le chauffage en marche et désignez une personne de confiance pour vérifier votre maison pendant votre absence puis ramasser votre courrier.
    4. Faites couler l’eau dans toutes les conduites d’eau régulièrement et vérifiez le fonctionnement des valves de fermeture des conduites d’eau. Un dégât d’eau en plein hiver, ce n’est pas très plaisant!
    5. Inspectez votre grenier pour repérer toute accumulation de gel et assurez-vous que les gouttières et la toiture n’ont pas de barrages de glace ou de glaçons.
    6. Une fois l’hiver arrivé, déneigez et déglacez votre trottoir et les marches devant la maison.
    7. Déneigez le compteur d’électricité et de gaz, les évents d’appareils au gaz, la thermopompe, les ventilations et les fenêtres du sous-sol.
    8. Coupez les branches d’arbre qui sont près de la maison ou de fils électriques. N’hésitez pas à engager une entreprise spécialisée pour accomplir cette tâche, un tronc d’arbre qui tombe sur la toiture ça fait de gros dégâts, alors ne prenez pas de chance et faites affaire avec des professionnels!
    9. Empêchez le gel des conduites en installant une gaine isolante sur les conduites exposées.
    10. Calfeutrez les fenêtres et les portes peu étanches et installez des coupe-froid pour éviter les fuites d’air chaud et les infiltrations d’air froid.

    Prévenir les sinistres, c’est aussi éviter les réclamations et faire augmenter vos primes d’assurance.

    Les assurances existent pour vous protéger, mais mieux vaut prévenir que guérir. Non seulement, car il s’agit d’une question d’ordre financière, mais aussi pour le stress et l’angoisse que de telles procédures peuvent engendrer dans certains cas.

    Vous devez également savoir qu’une réclamation fait augmenter votre prime d’assurance, car vous perdrez votre rabais pour absence de réclamation.

    Pour un assureur, effectuer un renouvellement après un sinistre demeure néanmoins une tâche plutôt simple. Elle se complique davantage lorsqu’un assuré effectue plusieurs réclamations dans un court délai. Devant une telle situation, l’assureur peut prendre différentes décisions:

    • Augmenter votre franchise et votre prime d’assurance ;
    • Exiger que vous apportiez des correctifs (par exemple, si vous avez subi des vols à répétition, il peut vous demander d’installer un système d’alarme relié) ;
    • Diminuer et supprimer certaines de vos protections d’assurance ;
    • Et dans le pire des cas, ne pas renouveler ou annuler votre contrat d’assurance automobile, habitation ou entreprise.

    Et si malgré vos efforts d’entretien, un sinistre arrivait?

    Notre meilleur conseil? Avant de procéder à une réclamation, contactez votre agent ou votre courtier d’assurance. En évaluant la situation, celui-ci sera en mesure de vous indiquer s’il est avantageux ou non de réclamer à vos assurances. Un bon courtier saura vous expliquer l’impact que pourrait avoir votre réclamation sur votre dossier d’assurance!