• Assurance habitation : vos outils sont-ils couvert?

    4 février 2019Christopher Johnson

    Habile de vos mains, vous êtes un véritable bricoleur du dimanche. Lorsque vous n’êtes pas au travail, on peut être certain de vous trouver dans votre atelier en train de fignoler un de vos nombreux projets. Et pour entretenir votre passion, vous vous êtes procuré, au fil des années, plusieurs outils, de plus en plus spécialisés et de plus en plus dispendieux. Mais cet investissement est-il bien protégé ? Dans cet article, Assurances Multi-Risques souhaite démystifier cette question en vous expliquant sous quelles conditions vos outils peuvent être couverts par votre assurance habitation et ce que vous devriez déclarer à votre assureur.

    Vos outils sont-ils couverts par votre assurance habitation ?

    Si vous n’utilisez vos outils que pour votre plaisir personnel, ces derniers seront généralement couverts par votre assureur habitation. Néanmoins, soyez vigilant et prenez soin de les déclarer à votre agent ou à votre courtier d’assurance. Vous serez ainsi certain que ces actifs sont bien couverts. Car mieux vaut prévenir que guérir ! Nous vous conseillons aussi de dresser un inventaire détaillé de vos outils et de leur valeur afin de remettre le tout à votre compagnie d’assurance. Cela facilitera votre tâche en cas de réclamation comme votre assureur sera déjà au courant de votre situation qui sort de l’ordinaire.

     

    Par contre, si vous utilisez vos outils pour effectuer des travaux rémunérés, il vous faut tout d’abord bien comprendre ce qu’un assureur considère comme une activité professionnelle dans un contrat d’assurance habitation. En général, aux yeux des compagnies d’assurance, une activité professionnelle se définit comme : « une activité qui génère des revenus pour vous et qui est faite de manière continue et régulière ».

     

    Ainsi, plusieurs assureurs paient un montant maximum allant de 2000 $ à 5000 $ pour vos biens personnels utilisés pour un usage professionnel. Évidemment, cela peut varier d’un assureur à un autre. Toutefois, ces biens font aussi souvent partie des limitations et exclusions comprises dans les contrats d’assurance habitation. Pour en savoir plus sur les limitations particulières dans un contrat d’assurance habitation, nous vous invitons à lire notre précédent article sur le sujet.

     

    Bref, si vous utilisez vos outils pour faire des travaux qui génèrent des revenus, nous vous conseillons fortement d’en aviser votre assureur habitation. Vous saurez ainsi s’ils peuvent ou non être couverts par ce dernier. De cette façon, vous éviterez bien des problèmes en cas de réclamation, et surtout, vous éviterez de mauvaises surprises dans votre indemnité finale.

     

    En terminant, nous sommes persuadés qu’en tant que bricoleur, tous vos temps libres sont consacrés à vos projets manuels et qu’une fois dans votre atelier, vos assurances sont le dernier de vos soucis. Alors pour économiser du temps que vous pourrez utiliser pour bricoler, nous vous conseillons de contacter un courtier d’assurance indépendant qui représente plusieurs assureurs différents en assurance habitation. Il se chargera de magasiner pour vous auprès d’eux une protection appropriée pour vos outils pendant que vous, vous serez occupé à donner quelques coups de marteau, à poser quelques vis, à scier du bois…