• C’est bientôt la rentrée; soyez prudent!

    24 août 2020Christopher Johnson

    Cette semaine, les cloches des écoles sonneront à nouveau, au grand bonheur des petits (ou pas!) et des parents qui ont jonglé tout l’été entre la garde de leurs enfants et le télétravail. Pour ceux que ça concerne, félicitations, vous avez réussis à passer au travers!

    Mais qui dit rentrée, dit sécurité! Les petits écoliers fourmilleront dans les zones scolaires et en tant que conducteurs automobiles, nous devons redoubler de vigilance! Dans cet article, Assurances Multi-Risques a donc souhaité vous conscientiser sur la sécurité au volant en cette période de rentrée scolaire!

    Pour tout connaître sur la réglementation et les pénalités en cas d’infractions survenues en zone scolaire, lisez bien ce qui suit!

    Code de la sécurité routière et zones scolaires

    Depuis le 1er août 2019, une nouvelle disposition de loi au Code de la sécurité routière est entrée en vigueur au Québec. Et puisque celle-ci concerne directement la sécurité des enfants, nous avons cru bon de vous la rappeler, alors la voici :

    • De septembre à juin, de 7h à 17h, la limite de vitesse en zone scolaire est de 30 km/h. Et si vous excédez cette vitesse, votre amende sera doublée de sorte que si vous conduisez à 50 km/h, vous recevrez une amende de 200$ et vous perdrez 1 point d’inaptitude.

    De plus, vous devez :

    • Respectez la priorité aux piétons ou aux cyclistes à une intersection (2 points d’inaptitude)
    • Vous conformer aux ordres d’un signaleur routier, d’un agent de la paix ou d’un brigadier scolaire (4 points d’inaptitude et 200$ à 400$ d’amende)
    • Faire un arrêt obligatoire à l’approche d’un autobus ou d’un minibus scolaire dont les feux intermittents ou le signal d’arrêt fonctionnent (9 points d’inaptitude et 200$ à 300$ d’amende), et ce, dans les deux sens de la circulation.

    Quel impact sur votre assurance automobile en cas d’infraction ?

    Si vous ne le saviez pas déjà, sachez que toute infraction au Code de la sécurité routière a un impact sur le montant de renouvèlement de votre permis de conduire, mais également sur le montant de votre prime d’assurance automobile!

    En effet, la Société d’assurance automobile du Québec module le coût du renouvellement de votre permis de conduire en fonction du nombre de points d’inaptitudes perdus au cours de la dernière année. Dans un même ordre d’idées, les assureurs établissent le montant de votre prime en fonction des sinistres passés et des risques futurs.

    L’importance de faire preuve de transparence

    Même s’il peut être tentant de cacher certaines contraventions reçues à votre courtier ou à votre assureur dans l’espoir de réaliser quelques économies, nous vous recommandons plutôt de faire preuve de transparence. Vous être tenu par la loi de déclarer toute infraction pour laquelle vous avez été pénalisé :

     « L’assuré est tenu de déclarer à l’assureur, promptement, les circonstances qui aggravent les risques stipulés dans la police et qui résultent de ses faits et gestes si elles sont de nature à influencer de façon importante un assureur dans l’établissement du taux de la prime, l’appréciation du risque ou la décision de maintenir l’assurance. Lorsque l’assuré ne remplit pas cette obligation, les dispositions de l’article 2411 s’appliquent, compte tenu des adaptations nécessaires. »

    Et oui! Vous avez l’obligation de divulguer à votre assureur tout changement augmentant vos risques de vivre un sinistre, et donc, de nature à transformer le contrat d’assurance initialement souscrit. Même si certains assureurs pardonnent un certain nombre d’amendes, une seule contravention vous empêche de bénéficier d’un rabais parfois accordé à ceux qui ont un dossier vierge.

    Certains assureurs peuvent même refuser de vous assurer si vous accumulez les contraventions ou si vous avez reçu une suspension de permis

    Chez Assurances Multi-Risques, nous recevons chaque jour des appels de nouveaux clients étant dans l’incapacité de s’assurer eux-mêmes en raison de multiples contraventions à leur actif, ou à la suite d’une suspension de leur permis. Pour plus de détails à ce sujet, nous vous conseillons de lire notre article sur le sujet.

    Mais au-delà de l’aspect financier, l’aspect humain

    Si Assurances Multi-Risques vous prie de bien vouloir faire preuve d’extrême prudence sur les routes, et tout particulièrement en zone scolaire, c’est d’abord et avant tout pour protéger les écoliers et les piétons. Le portefeuille, c’est secondaire, voire insignifiant à côté d’une vie brisée et d’une famille meurtrie à cause d’un accident de la route.

    Les enfants sont la relève de notre belle société québécoise, alors il faut en prendre grand soin! Alors en zone scolaire, la prudence est de mise!

    Pour toutes questions relatives à votre assurance automobile, ou si vous avez du mal à trouver un assureur qui accepte de vous assurer pour les raisons évoquées précédemment, n’hésitez pas à communiquer avec l’un de nos courtiers! Nous sommes en mesure de répondre à vos questions et de vous accompagner pas à pas dans vos démarches d’assurance!