• Comment bien assurer votre bateau de pêche ou de plaisance ?

    25 mai 2020Christopher Johnson

    Au Québec, nous avons l’incroyable chance d’avoir accès à de nombreux points d’eau : lacs, rivières, le fleuve St-Laurent. Autant de choix qui font le bonheur des plaisanciers et amoureux des sports nautiques!

    Maintenant que la saison estivale est à nos portes, peut-être êtes-vous à la recherche d’une embarcation? Ou si vous êtes déjà l’heureux propriétaire d’un bateau, vous êtes probablement en train d’organiser sa mise à l’eau (si ce n’est déjà fait)! Dans tous les cas, nous vous conseillons fortement d’assurer votre investissement.

    L’assurance maritime est un produit mal connu au Québec car elle n’est pas obligatoire. Pourtant, vous avez tout intérêt à vous prémunir d’une telle protection afin de protéger votre patrimoine financier!

    Dans cet article, Assurances Multi-Risques a donc souhaité vous donner quelques astuces afin de vous aider à faire le meilleur choix d’assurance selon le type de bateau que vous souhaitez assurer.

    Assurer son bateau au Québec

    Primo, vous devez savoir que votre assurance habitation ou votre assurance locataire couvre les bateaux. Cependant, elle pourrait ne pas convenir à vos besoins car chaque assureur possède ses propres limitations.

    En effet, certains assureurs acceptent de couvrir votre bateau si son moteur possède moins de 50 chevaux-vapeur ou s’il mesure moins de 25 pieds, et pour un autre, ce pourrait être tout autre chose. C’est pourquoi il est important de vérifier ces données auprès de votre courtier ou de votre agent d’assurance!

    Sachez également que la plupart des assureurs ne vous couvrent que pour un montant maximal de 1000$ (ce montant peut varier d’un assureur à l’autre), ce qui est bien peu. Et comme chaque police d’assurance habitation est différente, les protections garantit pour les bateaux sont différentes d’un assureur à l’autre encore une fois! Par exemple, la garantie offerte par votre assurance habitation pourrait ne pas couvrir les risques liés à la navigation tels que le sauvetage, le retrait de l’épave et les dégâts causés à l’environnement…

    Par contre, si vous possédez un kayak ou un canot par exemple, cette protection pourrait bien vous convenir.

    La meilleure chose à faire, c’est de contacter un courtier d’assurance spécialisé en assurance maritime. Il pourra répondre à vos questions en fonction de votre situation et de vos besoins, puis vous conseiller sagement sur la meilleure marche à suivre pour être bien couvert!

    Assurance bateau

    Que couvre une assurance bateau ?

    L’assurance contre les dommages matériels causés à votre bateau peut comprendre le bateau lui-même, les moteurs (en bord ou hors-bord), la remorque, l’équipement du bateau, le contenu du bateau et les sondeurs à ultrasons (pour détecter les jolis petits poissons tout ronds).

    Et qu’en est-il de la responsabilité civile ?

    Au Canada, si vous êtes propriétaire d’un bateau, vous devez souscrire à une police d’assurance comprenant une section pour la responsabilité civile. Celle-ci vous protège en cas d’accident. Elle couvre :

    • Les dommages causés à d’autres biens par votre bateau
    • Les blessures engendrées aux passagers du bateau au moment de l’accident
    • Les blessures causées à d’autres personnes (hors du bateau)

    De plus, vous devez obligatoirement détenir une « carte de conducteur d’embarcation de plaisance » pour conduire une embarcation nautique motorisée.

    Lorsque vous faites une soumission auprès de votre courtier ou de votre assureur, vous devrez lui indiquer qui sont le ou les personnes qui conduiront votre bateau. L’âge, l’expérience et les qualifications entreront en ligne de compte pour établir le tarif de votre prime d’assurance.

    Êtes-vous plutôt du style Gilligan ou Christophe Colomb?

    Bien évidemment, on n’assure pas un marin expérimenté qui sillonne la côte Est américaine pour se rendre aux Antilles sur un catamaran d’une valeur de 100 000$ comme on assure un pêcheur muni d’une chaloupe rustique. Vous en conviendrez!

    Il vous faut donc une assurance maritime qui corresponde au type d’embarcation que vous possédez, et qui prendra compte des endroits où vous souhaitez naviguer. Si vous avez l’intention de rester dans les eaux intérieures du Canada, la grande majorité des assureurs accepteront de vous assurer. Nous vous conseillons cependant de demander à votre courtier ou votre assureur sur quelle étendue de territoire vous être autorisé à naviguer pour être couvert.

    Le coût d’une assurance bateau

    Tout comme en assurance habitation ou en assurance automobile, plusieurs critères entrent en ligne de compte lorsqu’il s’agit de calculer le montant de votre prime assurance bateau. Voici quelques exemples de facteurs dont un assureur tient compte :

    • Le type de bateau (voilier, catamaran, bateau à moteur, bateau de pêche, bateau à jet, à performance et de course, ponton, Runabout, bateau de ski nautique, yacht, etc.)
    • La longueur du bateau
    • Son prix d’achat ou sa valeur actuelle
    • Le modèle de bateau
    • Le ou les plans d’eau sur lesquels vous souhaitez utiliser votre embarcation
    • Son utilisation : pêche, ski nautique/wakeboard/surf, plaisance, etc. ?
    • Le nombre de moteurs et leur force
    • L’endroit où il est amarré : à quai à votre chalet, à votre domicile, dans une marina, une remise, etc. ?
    • L’endroit où vous le remisez durant l’hiver (en cale sèche?)

    Nous vous conseillons surtout de dire la vérité, car dans le cas échéant, vous pourriez avoir de sérieux ennuis advenant un sinistre (accident, vol, feu). Votre assureur pourrait même refuser de vous dédommager! Alors, ne jouez pas à Pinocchio!

    Pas si simple l’assurance maritime!

    Et non ! L’assurance maritime n’est pas si simple, car chaque assureur est différent et chacun utilise des critères différents pour calculer votre prime. Certaines compagnies d’assurance n’assurent pas sans évaluation au préalable (faite par des évaluateurs approuvés par ceux-ci). Certains proposent la valeur à neuf, tandis que d’autres non, etc.

    Alors si vous choisissez de comparer vous-même les offres de différentes compagnies d’assurance, ne vous fiez pas uniquement au prix! Vous devez analyser ce que propose chaque assureur en détail pour être certain d’être bien couvert!

    Conclusion

    Dans cet article, nous avons souhaité démystifier l’assurance maritime et ses termes pour que vous puissiez y voir plus clair. Mais tout ce dont nous avons parlé dans cet article n’est que la pointe d’un Iceberg!

    L’assurance est un univers complexe qui comporte d’innombrables détails et restrictions. C’est pourquoi nous existons! Un courtier d’assurance indépendant, c’est un expert en assurances.

    Chez Assurances Multi-Risques, nous sommes spécialisés en assurance habitation, en assurance automobile ET, en assurance maritime! Alors si vous manquez de temps pour magasiner vos assurances, ou si vous vous sentez dépassé et que vous ne savez pas ce qui vous conviendrait le mieux, et ce, au plus bas prix possible, n’hésitez pas à communiquer avec nous!

    *Chiffres fictifs à titre d’exemple