• Entrepreneur du mois : PRELEV

    13 septembre 2016Christopher Johnson

    Pour sa série Entrepreneur du mois, Assurances Multi-Risques s’est entretenue avec l’une des deux propriétaires de l’entreprise PRELEV, située à Rock Forest. Avec plus de 40 000 clients servis, c’est en ayant la santé des gens à cœur que les deux femmes d’affaires, Julie Beauregard (J.B.) et Monia Buteau ont fait de cette belle entreprise LE centre de prélèvement en Estrie. D’ailleurs, sa réputation dépasse même les frontières de la région!

     

     

    Qu’est-ce que PRELEV et quels sont ses principaux services?

     

    J.B. PRELEV, c’est un centre de prélèvement… à valeur ajoutée! La santé y est au cœur. Par le biais de notre volet médical, nous effectuons des prélèvements sanguins sous prescription d’un médecin. Quant à notre volet santé globale, il offre la possibilité de passer divers tests spécifiques. Parmi nos tests, nous retrouvons celui du dépistage d’intolérances alimentaires et celui de la maladie de Lyme. Nous offrons également d’autres types de tests tels que l’OligoScan, le bilan de santé globale ou encore le bilan hormonal. À travers nos deux divisions, nous tentons de promouvoir la santé afin que les gens le soient et le demeurent! Notre approche est chaleureuse. Nous voulons que les gens se sentent bien et en confiance lorsqu’ils viennent chez nous. Grâce à notre formule avec ou sans rendez-vous, nos services sont plus accessibles et rapides.

     

     

    Quel était votre principal objectif lorsque vous vous êtes lancées en affaires?

     

    J.B. Depuis le tout début, l’objectif de PRELEV est de promouvoir la santé. Parce que notre santé c’est notre plus grande richesse! Nous effectuons des tests et des prélèvements de toutes sortes afin que les gens sachent ce qui va ou ne va pas. Nous tentons également d’aller au-delà de leurs attentes en les outillant pour qu’ils prennent du mieux. C’est pourquoi nous nous entourons des meilleurs professionnels de la santé. Avec le temps, nous nous sommes créées un réseau de contacts de confiance. Des gens compétents qui sont en mesure d’aider notre clientèle. Nous tentons de les recommander à la fin de chaque visite pour que nos clients se sentent épaulés.

     

     

    Un courtier en assurance est important. À quel niveau soutient-il une entreprise comme la vôtre?

     

    J.B. Dans la vie, nous nous entourons de gens de confiance. Un courtier, quand tu collabores avec le bon, fait sans aucun doute partie de ces gens d’exception, de ces gens sur qui nous pouvons vraiment compter. Pour Monia et moi, un bon courtier c’est Christopher! Pourquoi? Parce qu’il nous conseille lorsque nous en avons besoin, nous écoute et nous soutient dans tous nos projets et idées les plus folles. Il est proactif. Il va au-delà de nos attentes en nous négociant de nouveaux contrats, sans même que nous lui demandions. Christopher se donne à part entière pour nous. Il fait indéniablement ce petit plus qui fait toute la différence!

     

     

    Travailler dans le domaine de la santé n’est pas toujours évident. Quel est le plus grand défi auquel vous devez faire face?

     

    J.B. Je dirais le sentiment d’impuissance face à la médecine puisque nous n’avons pas le pouvoir de changer les choses. Nous pouvons seulement semer des graines pour qu’elles poussent et ainsi faire changer et évoluer les mentalités. Certains des tests que nous offrons ne peuvent être effectués qu’avec une prescription du médecin. Malheureusement, la plupart du temps, les patients n’obtiennent pas de prescription, même si les symptômes sont pourtant très évidents. C’est précisément ici que nous nous sentons impuissantes, car nous faisons face à des gens parfois au stade de la détresse. Le système médical est très rigide, très encadré, donc il n’est pas aussi ouvert que nous le souhaiterions. Bien que nous soyons très conscientes de la réalité des médecins, nous aimerions davantage travailler de concert pour faire bouger les choses.

     

     

    Votre entreprise semble être en très bonne santé avec plus de 40 000 clients servis. Quels sont vos futurs projets ?

     

    J.B. Nous sommes très ouvertes aux changements et à l’expansion. Pour le moment, nous évaluons toutes les avenues possibles. Nouveaux points de service, partenariat; plusieurs possibilités sont en pourparlers parce que notre concept fonctionne! Des gens des quatre coins du Québec se déplacent en Estrie pour nos services. Parce que notre offre est diversifiée, mais aussi puisque certains de nos services sont quasi exclusifs comme c’est le cas pour le test du dépistage d’intolérances alimentaires et celui de la maladie de Lyme. La demande y est, donc les possibilités d’expansion aussi!

     

    www.prelev.ca