• L’assurance auto et habitation pour les étudiants internationaux et les nouveaux arrivants

    19 février 2021Christopher Johnson

    L’été dernier, Thurell Deledique a suivi sa formation de courtier d’assurance indépendant à notre académie, et comme il nous vient de France, nous avons décidé de lui poser des questions sur l’assurance pour les nouveaux arrivants au Québec!

    Pour avoir lui-même vécu le processus et appris de son expérience, il nous parle entre autres des éléments importants à prendre en compte lorsque vous souhaitez vous assurer au Québec! Alors si vous avez décidé de faire de notre province votre nouvel Eldorado, cet article est pour vous!

    Permis de conduire étranger et assurance automobile : que faut-il savoir?

    Thurell : En ce qui concerne l’assurance automobile, déjà il faut savoir que peu importe les circonstances, une personne ne peut pas conduire au Québec plus de 6 mois avec un permis de conduire étranger. Et après 6 mois, pour pouvoir avoir droit au permis de conduire québécois délivré par la SAAQ, il faut pouvoir fournir une preuve de résidence.

    C’est valable pour tous les nouveaux arrivants, SAUF pour les étudiants internationaux qui eux, peuvent conduire avec leur permis de conduire étranger pendant toute la durée de leurs études au Québec. Puis à partir de la fin de leurs études, ils ont 6 mois pour changer de permis et le gouvernement est très strict là-dessus!

    Avant de faire une demande d’assurance automobile, je conseille fortement aux nouveaux résidents permanents ou aux étudiants internationaux d’avoir en main ce qu’on appelle une « lettre d’expérience ». Il s’agit en fait d’une attestation de de l’assureur du pays d’origine, qui dit que la personne concernée possède bien une expérience de conduire de X années. Le cas échéant, vous paierez une prime d’assurance automobile aussi élevée qu’un jeune conducteur sans expérience (donc plus à risque), même si en réalité, vous avez plus de 25 ans d’expérience de conduite.

    Munis de cette lettre d’expérience, certains assureurs vont donc pouvoir reconnaître l’expérience de l’assuré, même si certains assureurs ne reculent que jusqu’à un nombre maximal d’années en arrière. Ça dépend des normes de chaque assureur, il n’y a pas de règle établie de ce côté-là. Donc on suggère évidemment d’aller vers l’assureur qui prendra le plus d’années d’expérience en considération. C’est surtout au niveau du prix de la prime que ça va se sentir!

    Et concernant l’assurance habitation, existe-t-il des modalités particulières pour les étudiants internationaux et les résidents permanents?

    Thurell : En ce qui concerne l’assurance habitation, il n’y a pas vraiment de règle particulière autre que celle de devoir habiter au Québec pour pouvoir assurer un logement.

    Ça nous arrive très souvent de trouver de l’assurance pour des étudiants de différentes nationalités, même s’ils n’ont pas l’intention de rester ici après. Mais comme ils habitent au Québec pour quelques années au moins, ils ont besoin la protection en responsabilité civile qui vient avec un contrat d’assurance habitation.

    Je conseille toujours à ce moment-là de prendre une assurance habitation pour locataire occupant parce que ça permettre d’être protégé et de bâtir un dossier. Ça viendra aussi faciliter les démarches d’assurance dans le futur si la personne envisage de devenir propriétaire par exemple.

    As-tu un dernier conseil à donner aux nouveaux arrivants du Québec en matière d’assurance ?

    Thurell : Oui! Je dirais à tous les étudiants qui viennent au Québec, qu’ils aient l’intention ou non de rester ici à la fin de leurs études, que ça vaut la peine de faire une demande de permis québécois dès le départ même s’ils ont le droit de conduire avec leur permis étranger, car ça facilite énormément les choses! Surtout si vous vous faites arrêter, ça m’est arrivé alors que j’avais mon permis français et c’était beaucoup plus compliqué.

    Si tu as un visa d’étude, tu as donc une résidence au Canada, alors vas à la SAAQ et demandes ton permis québécois. Si tu restes habiter ici après, et bien au moins tu l’auras! C’est aussi beaucoup plus simple pour s’assurer en automobile!