• Magasiner ses assurances entreprises : quelques stratégies

    5 septembre 2017Christopher Johnson

    En tant que courtier en assurances, AMR sait que chaque minute est précieuse pour un entrepreneur. Afin de vous éviter de gaspiller votre temps, Assurances Multi-Risques souhaite vous expliquer plus en détail le fonctionnement des demandes de soumission en assurance des entreprises auprès des assureurs à courtage et vous partager quelques astuces pour faciliter ce processus.

     

    Comment magasiner ses assurances entreprises ?

    Tout d’abord, le plus important est de maintenir une excellente relation avec votre courtier d’assurance, comme vous le faites avec votre comptable et votre conseiller juridique.

    Ainsi, lorsque vous aurez besoin de support pour une réclamation ou pour obtenir une accommodation chez un assureur, votre courtier pourra faire la différence dans votre dossier, et surtout, vous facilitera la tâche sur le plan opérationnel.

    Nous vous conseillons aussi fortement d’avoir une conversation transparente avec votre courtier avant d’en contacter un autre pour voir auprès de quels assureurs il a déjà magasiné votre assurance. Sinon, votre courtier actuel pourrait ne pas être en mesure de faire des demandes de soumission là où le marché aurait été réservé par les autres courtiers contactés et vice versa.

    En effet, la plupart des compagnies d’assurance fonctionnent par réservation du marché. Cela signifie qu’une fois qu’un courtier a fait une demande de soumission pour votre entreprise chez un assureur, il ne donnera aucune cotation d’assurance aux suivants. Bref, premier arrivé, premier servi !

     

    Comment débloquer le marché en assurance des entreprises ?

    Si un courtier vous a fourni une cotation auprès d’un quelconque assureur et que la chimie n’est en fin de compte pas au rendez-vous entre vous – pas de panique ! – un moyen de faire débloquer le marché existe.

    Il suffit de faire signer une lettre d’exclusivité en soumission au courtier avec lequel vous désirez transiger. Ainsi, l’assureur débloquera le marché et le nouveau courtier aura priorité. Méfiez-vous toutefois de cette pratique : certains courtiers vous laisseront croire que la signature de cette lettre est nécessaire pour qu’ils travaillent sur votre dossier, ce qui est faux.

    Par ailleurs, soulignons aussi qu’une lettre de transfert sert, comme son nom l’indique, à transférer votre contrat d’assurance entreprise actuel chez un nouveau courtier.

     

    En conclusion, même si choisir son assurance en fonction du prix peut-être tentant, gardez toujours en tête que le maintien d’une relation de confiance avec votre courtier d’assurance devrait être tout aussi – sinon plus – important. Ne laissez donc pas le prix vous guider, et gardez en tête que votre assurance entreprise protège votre patrimoine financier, lequel votre courtier d’assurance vous aidera à préserver.