• Médias sociaux et assurance responsabilité civile : quel est le lien ?

    3 juin 2019Christopher Johnson

    Facebook, Messenger, Instagram, Snapchat, LinkedIn et Twitter : toutes ces applications font maintenant partie intégrante de nos vies. La plupart d’entre nous les consultent chaque jour, et même, plusieurs fois par jour. Sociales, ces plateformes nous permettent de communiquer avec nos amis, de réseauter, de nous divertir, de nous informer, d’interagir avec des marques, etc. Malheureusement, certaines personnes, cachées derrière leur clavier, osent écrire des propos qu’elles n’auraient pas tenus dans la réalité. Et la victime des propos diffamatoires est en droit de les poursuivre.

    Dans cet article, Assurances Multi-Risques souhaite donc vous conscientiser à l’usage que vous — ou vos enfants — faites des médias sociaux. Puisqu’une mauvaise utilisation pourrait vous coûter cher ! Et c’est là que votre assurance responsabilité civile entre en compte…

     

    Mauvais usage des réseaux sociaux et recourt à votre responsabilité civile

    Utiliser les médias sociaux devrait être positif. Malheureusement, comme mentionné, certaines personnes utilisent ce type de plateforme pour déformer la réalité, et même, tenter de discréditer certaines personnes.

    Si vous faites partie de ceux qui tapent parfois sur leur clavier sans avoir tourné leurs doigts sept fois avant d’écrire (comme on doit le faire avec la langue avant de parler), attention ! Vous pourriez être poursuivi par la personne ou l’entreprise victime des propos diffamatoires, c’est-à-dire qui porte atteinte à sa réputation.

    Et en cas de poursuite, vous pouvez normalement vous tourner vers votre assurance responsabilité civile. Toutefois, la majorité des assureurs habitation excluent la diffamation de l’assurance responsabilité civile.

    Retenez donc qu’il est toujours préférable de vous taire… Cela pourrait vous éviter bien des soucis, et surtout, des problèmes financiers importants, puisqu’en cas de poursuite, vous devrez vous défendre. Et cela peut affecter votre patrimoine financier, car une poursuite peut coûter excessivement cher.

    Quelques détails à propos de la responsabilité civile

    Si vous avez une assurance habitation pour votre résidence, vous bénéficiez d’une protection responsabilité civile qui peut vous couvrir (vous ainsi que les personnes vivant sous votre toit) si vous êtes tenu responsable des dommages causés involontairement à un tiers. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre article précédent sur le sujet.

     

    Comment être assurer pour la diffamation ?

    Étant donné que votre assurance responsabilité civile de base exclut généralement les propos diffamatoires, nous vous conseillons d’ajouter une assurance responsabilité civile complémentaire, communément appelée Umbrella, à votre assurance de base afin de vous protéger pour la diffamation.

    En effet, plusieurs assureurs peuvent couvrir la diffamation avec ce type de produits. Nous vous invitons à lire notre précédent article pour en savoir plus sur les autres avantages de l’assurance Umbrella.

     

    En conclusion, si vous ou vos enfants laissez parfois libre cours à vos opinions négatives sur les médias sociaux, sachez qu’une assurance Umbrella peut vous être utile, car vous ne serez pas couvert par une protection responsabilité civile standard en cas de poursuite pour propos diffamatoires. Notre meilleur conseil reste toutefois de vous abstenir d’émettre des commentaires désobligeants. Vous éviterez ainsi bien des problèmes !

    Toutefois, nous sommes conscients que des propos peuvent parfois être mal interprétés et mener à une poursuite. Ainsi, pour être certain que vous êtes bien couvert, nous vous conseillons de contacter un courtier d’assurance indépendant. N’étant affilié à aucune des compagnies d’assurance qu’il représente, il sera en mesure de vous conseiller et de vous proposer les meilleures protections au meilleur prix.