• Avez-vous dit mini-maison?

    10 mai 2020Christopher Johnson

    Le concept de mini-maison (ou micro-maison) a vu le jour en 2008 aux États-Unis alors que le pays subissait une forte crise économique. À l’époque, l’idée était de faciliter l’accès à la propriété, même aux les foyers les plus modestes. Aujourd’hui, le concept américain des Tiny houses a fait son chemin jusqu’au Québec et de plus en plus de projets domiciliaires de mini-maisons s’implantent sur le territoire.

    Dans cet article, Assurances Multi-Risques a donc souhaité vous parler de ces micro-habitations hyper tendances et vous expliquer les différents types de protection d’assurance habitation s’appliquant aux mini-maisons!

    Qu’est-ce qu’une mini-maison?

    Une mini-maison (ou mini-chalet) est une habitation qui possède moins de 1000 pi2 de surface habitable (entre 300 et 500pi2 pour la plupart des modèles) et elle peut être fixe (sur fondation) ou mobile (comme une roulotte).

    Une telle habitation s’avère très avantageuse d’un point de vue économique et écologique, car elle ne consomme que très peu d’énergie pour ses besoins en chauffage notamment, et nécessite beaucoup moins de matériaux pour sa construction. Sans oublier tous les frais économisés en taxes, en entretien, en ameublement ou tout simplement à l’acquisition!

    Donc malgré sa petite taille, elle n’a que très peu de choses à envier aux grandes demeures. Les mini-maisons offrent un petit espace très chaleureux et accueillant, parfait pour y abriter une personne seule, un couple ou une petite famille! Certains modèles sont d’ailleurs à couper le souffle et nous rappellent ces petites cabanes confortables dans lesquelles nous rêvions d’habiter étant jeunes!

    Mini-maison moderne et assurance

    Règlementations et lois entourant la construction de mini-maison

    Au Québec, très peu de municipalités acceptent à ce jour de délivrer un permis de construction pour les mini-maisons. Principalement pour des raisons financières (petites maisons = petites taxes foncières), il faut également savoir que le code national du bâtiment du Québec ne couvre pas les habitations de moins de 700 pieds carrés.

    De plus, le règlement provincial québécois sur la construction et la transformation des bâtiments interdit la construction de bâtiments de moins de 275 pieds carrés pour un studio, et de moins de 320 pieds carrés pour une maison unifamiliale avec une chambre. Les règlements de zonage en vigueur dans les municipalités déterminent généralement la taille minimale d’une maison par secteur, ce qui requiert souvent une démarche administrative dérogatoire. Il est également interdit d’installer une mini-maison comme annexe résidentielle sur un terrain déjà bâtit.

    Mais grâce à la popularité grandissante de ce concept de mini-maison écoénergétique, de plus en plus, les municipalités acceptent ces projets. En Estrie, nous retrouvons d’ailleurs de tels développements à Farnham, Knowlton, Granby, Saint-Étienne-de-Bolton, Drummondville et même à Sherbrooke avec Le Petit Quartier, une coopérative de propriétaires de mini-maisons.

    Quel type d’assurance faut-il pour couvrir une mini-maison?

    Comme tout bien de valeur, il est important d’assurer convenablement votre mini-maison pour vous éviter des ennuis en cas de sinistre.

    Si vous souhaitez installer votre petite habitation sur un terrain de façon permanente, que ce soit à titre de résidence permanente ou comme chalet, vous devrez souscrire à une assurance habitation standard, adaptée à vos besoins.

    Vous désirez plutôt une mini-maison sur roues afin de pouvoir vous déplacer au gré de vos envies ? Il vous faudra alors souscrire à une assurance pour véhicule récréatif ou une assurance caravane (si vous prévoyez déplacer votre mini-maison une fois ou moins par année). Celle-ci devra également être immatriculée auprès de la SAAQ, toute comme une roulotte. N’oubliez pas que si vous ne possédez aucun domicile fixe, il est important d’acquérir un contrat d’assurance nomade qui vous protégera d’un point de vue « responsabilité civile », laquelle serait présente en temps normal dans un contrat d’assurance habitation.

    Finalement

    Bien qu’elles soient petites (et surtout très charmantes!), les mini-maisons méritent la meilleure des protections. Si vous souhaitez obtenir plus d’information à ce sujet ou si vous souhaitez faire une demande de soumission, n’hésitez pas à contacter l’un de nos courtiers spécialisés en assurance habitation et véhicule récréatif! Il saura vous éclairer et vous aider à faire le meilleur choix vous concernant! Bas prix garanti!