• Permis et assurance auto pour jeune conducteur

    24 février 2020Christopher Johnson

    Votre enfant vient de réussir son examen théorique à la SAAQ et vous supplie de conduire pour rentrer à la maison ? Mieux vaut aviser votre assureur avant de laisser votre jeune prendre le volant! Pourquoi prendre des risques inutiles? Un accident est si vite arrivé!

    Dans cet article, Assurances Multi-Risques a souhaité vous donner les informations essentielles afin que vous et votre enfant puissiez être le mieux protégés possible.

    Le permis d’apprenti et le permis probatoire

    Le permis d’apprenti conducteur permet à un jeune âgé de 16 ans et plus ayant passé son examen théorique, de conduire accompagné d’un moniteur d’école de conduite, ou d’une personne étant titulaire, depuis au moins 2 ans, d’un permis de conduire valide.

    Le permis probatoire quant à lui, est la dernière étape avant d’obtenir un permis de conduire régulier. Valide durant 24 mois, celui-ci comporte des restrictions particulières :

    • l’accumulation de 4 points d’inaptitude ou plus à votre dossier de conduite entraîne la révocation immédiate du permis probatoire pour une durée minimale de 3 mois;
    • Alcool tolérance zéro : il est strictement interdit de conduire après avoir consommé de l’alcool;
    • Il est interdit d’accompagner une autre personne dans l’apprentissage de la conduite d’une automobile, et vice-versa.

    Restrictions supplémentaires pour les 19 ans ou moins qui ont leur permis probatoire depuis moins de 12 mois :

    • Si le permis probatoire a été obtenu depuis moins de 6 mois, il n’est pas possible de transporter plus d’un passager âgé de 19 ans ou moins entre minuit et 5 heures.
    • Si le permis probatoire a été obtenu depuis plus de 6 mois, il est possible de transporter jusqu’à 3 passagers âgés de 19 ans ou moins entre minuit et 5 heures.

    Notez que peu importe le nombre de mois durant lesquels le jeune conducteur a conduit avec son permis probatoire, les membres de la famille immédiate sont exclus du calcul du nombre de passagers.

    De plus, les restrictions liées au nombre de passagers ne s’appliquent pas si un accompagnateur qui détient un permis de conduire depuis au moins 2 ans est en mesure de donner des conseils et de l’assistance, à condition que celui-ci soit assis à l’avant du côté passager.

    L’assurance est-elle obligatoire pour un jeune conducteur ? 

    Au Québec, détenir une assurance responsabilité civile d’au moins 50 000$ est obligatoire pour tous conducteurs. Nous conseillons cependant à tous les automobilistes d’opter pour un montant de 2 000 000$. Cette assurance couvre les dommages matériels et physiques qui pourraient être causés à autrui en en cas d’accident responsable.

    L’assurance pour les dommages matériels sur votre véhicule ou celui de votre enfant est quant à elle optionnelle.

    L’ajout d’un jeune conducteur à votre contrat d’assurance automobile

    Peu importe la nature du permis de votre enfant, si celui-ci conduit le véhicule familial, même s’il ne s’agit que de quelques kilomètres par mois, vous devez l’ajouter à votre contrat d’assurance automobile en tant que conducteur occasionnel. Sachez d’ailleurs que vous n’avez pas besoin d’attendre le renouvellement de votre contrat pour effectuer cet ajout.

    Oublier ou omettre volontairement de déclarer votre enfant en tant que conducteur occasionnel pourrait avoir de graves conséquences. En effet, votre assureur pourrait aller jusqu’à refuser de vous indemniser en cas de réclamation en vertu de l’article 2411 CcQ.

    Si votre enfant possède son propre véhicule, il doit être assuré en tant que conducteur principal dans un contrat d’assurance automobile qui lui est propre.

    Choisir la bonne assurance

    Petit conseil : une prime moins chère peut signifier moins de protections… alors, faites attention!

    Si vous choisissez de comparer vous-même les offres de différents assureurs afin de trouver la prime la moins élevée, assurez-vous de soumissionner pour les mêmes types de protections.

    Par exemple, si vous appelez un assureur X et que l’agent inclut dans votre soumission, la protection « valeur à neuf », n’oubliez pas de le mentionner à l’agent d’assurance Y! Si celui-ci vous fait une proposition à 100 $ moins cher, mais que vous n’avez pas la protection valeur à neuf, on s’entend, vous ne comparez pas des pommes avec des pommes !

    Deuxième petit conseil : si vous souhaitez obtenir la meilleure protection possible au meilleur prix, contactez plutôt un courtier d’assurance indépendant. Celui-ci magasine pour vous, le contrat d’assurance le plus optimal en fonction de vos besoins spécifiques.

    De plus, votre courtier pourra vous donner tout plein de conseils et astuces afin d’économiser, et ce, d’année en année!

    Pour conclure

    Chers parents, nous espérons que cet article a su vous éclairer sur l’importance d’être assuré convenablement. Pour vous ou pour vos enfants, l’assurance automobile ne devrait jamais être prise à la légère.

    Faites que les premières expériences de conduite de votre progéniture soient simples, agréables, et assurément assurées!

    Pour obtenir de l’information supplémentaire ou souscrire à la meilleure protection d’assurance au meilleur prix, cliquez ici!