• Sherbrooke : dans quel quartier de la ville les primes d’assurance sont-elles moins chères ?

    30 septembre 2018Christopher Johnson

    Acheter une maison est généralement le résultat d’une longue réflexion, car plusieurs facteurs peuvent influencer le choix d’une propriété : l’apparence, le prix, la présence d’écoles, les rénovations à effectuer, et bien sûr, le quartier. On choisit un quartier pour l’ambiance qui y règne, le style de vie, la proximité avec son lieu de travail, etc. Un autre facteur à considérer est le montant de la prime d’assurance habitation. Ainsi, comme nous avons déjà analysé la fluctuation des primes d’assurance au Québec et en Estrie, nous analyserons dans cet article la variation des primes dans les différents quartiers de Sherbrooke afin de finaliser notre trilogie. Notre objectif ? Vous aidez à comprendre pourquoi les primes varient d’un secteur à l’autre dans une même ville alors qu’ils sont si près l’un de l’autre.

     

    Fluctuation des primes par quartier à Sherbrooke

    Afin d’illustrer la fluctuation des primes dans les différents quartiers de la ville de Sherbrooke, nous utiliserons le cas typique suivant (que nous avons déjà utilisé dans notre précédent article sur la fluctuation des primes d’assurance en Estrie) :

    • Couple marié (homme 38 ans et femme 36 ans)
    • 2 enfants
    • Aucune réclamation
    • Année de construction de la maison 2018
    • Montant d’assurance sur la maison 275 000 $, franchise 1000 $ (formule étendue)
    • Refoulement des égouts et eau du sol 40 000 $
    • Débordement de cours d’eau 40 000 $
    • Eau au-dessus du sol 550 000 $
    • Responsabilité civile 2 millions $

    Cotation d’assurance habitation reçue :

    • Montant d’assurance globale 550 000 $ (275 000 $ de couverture pour la maison et 275 000 $ pour les biens meubles, dépendance et frais de subsistance supplémentaires), franchise 1000 $ (formule étendue « tous risques ») *Pour comprendre la différence entre formule étendue et risques désignés, lisez notre précédent article sur le sujet;
    • Refoulement des égouts, eau du sol et débordement de cours d’eau 40 000 $
    • Eau au-dessus du sol 40 000 $
    • Responsabilité civile 2 millions $

     

    Dans l’exemple représentant un cas typique ci-haut, le couple a contacté un courtier d’assurance indépendant qui représente plusieurs assureurs. Aussi, les primes et les protections peuvent varier selon plusieurs facteurs que nous avons expliqués dans notre précédent article.

    Alors, pour ce couple, dans quel quartier de Sherbrooke les primes d’assurance habitation sont-elles les moins élevées ? Voici un tableau comparatif :

    Ville Prime Autres offres/commentaires
    Ascot 580 $ Si aucune protection pour débordement de cours d’eau, la prime diminue à 542 $
    Bromptonville 706 $ Si aucune protection pour débordement de cours d’eau, la prime diminue à 574 $
    Deauville 700 $ Si aucune protection pour débordement de cours d’eau, la prime diminue à 542 $
    Fleurimont 648 $ Si aucune protection pour débordement de cours d’eau, la prime diminue à 506 $
    Lennoxville 664 $ Si aucune protection pour débordement de cours d’eau, la prime diminue à 542 $
    Nord de la ville de Sherbrooke 591 $ Si aucune protection pour débordement de cours d’eau, la prime diminue à 542 $
    Rock-Forest 673 $ Si aucune protection pour débordement de cours d’eau, la prime diminue à 542 $
    Saint-Élie 722 $ Si aucune protection pour débordement de cours d’eau, la prime diminue à 542 $

     

     

    Pourquoi un si grand écart entre le nord de Sherbrooke et le quartier Saint-Élie ?

    Dans notre analyse, vous aurez constaté que le montant de la prime varie de plus de 20 % entre le secteur de Saint-Élie et le nord de Sherbrooke. Nous sommes d’accord, ces deux quartiers sont assez près l’un de l’autre. Alors qu’est-ce qui explique ce si grand écart ?

    D’abord, comme mentionné dans nos articles précédents portant sur la fluctuation des primes, plusieurs facteurs peuvent influencer le montant d’une prime d’assurance habitation. Les assureurs établissent le montant des primes selon une microtarification, c’est-à-dire une tarification personnalisée basée sur plusieurs critères que nous avons déjà expliqués dans un précédent article. En outre, de nos jours, les assureurs peuvent utiliser la technologie pour s’assurer de vous offrir le meilleur prix possible en fonction des données reçues et estimées ainsi que du risque propre à chaque quartier.

    Ensuite, un autre vieux principe d’assurance entre aussi en ligne de compte : la loi des grands nombres. Selon ce principe, les assureurs déterminent une partie de la prime en fonction du nombre de réclamations passées et du nombre d’assurés. Dans le cas présent, il est difficile de savoir s’il y a eu plus de réclamations faites par les résidents de Saint-Élie que par les résidents du nord de Sherbrooke. Par contre, nous savons qu’il y a plus d’habitants dans ce second quartier. La masse critique faible à Saint-Élie peut donc désavantager ce secteur, comme il peut y avoir plus de réclamations par rapport au nombre de résidents que dans le Nord.

    Prenez note toutefois qu’en tant qu’experts, nous vous partageons cette petite analyse simple tout en soulignant qu’une foule d’autres facteurs viennent aussi influencer le montant de la prime d’assurance habitation.

     

    Bref, la prochaine fois qu’un ami se vantera de payer bien moins cher pour son assurance habitation, pas de panique ! Vous pourrez lui expliquer que vous ne vous faites pas avoir. Car une foule de facteurs entrent en ligne de compte pour établir le montant de la prime, dont le quartier. Et si vous avez choisi le vôtre, c’est certainement parce que vous vous y sentez chez vous. Et ça, c’est non négligeable ! Néanmoins, pour être certain de payer le juste prix, nous vous conseillons de contacter un courtier d’assurance indépendant qui pourra magasiner pour vous auprès de plusieurs compagnies d’assurance.