• « Tous les jours, notre travail est différent! »

    5 décembre 2019Christopher Johnson

    Depuis juillet 2019, William Ward travaille chez Assurances Multi-Risques à Sherbrooke. Il nous parle de son expérience et nous raconte à quel point être devenu courtier d’assurance indépendant a changé sa perception du monde de l’assurance.

    Quel est ton parcours professionnel et comment es-tu arrivé chez AMR?

     William : J’ai fait mes études à Montréal et en même temps, je travaillais comme agent d’assurance chez Desjardins. Mais comme je suis originaire de Sherbrooke et que ma famille habite ici, j’ai cherché à revenir dans la région après mes études.

    J’ai donc postulé dans les différents cabinets de courtage à Sherbrooke, dont AMR, qui a été le premier à me répondre. Pendant mon entretien, j’ai vraiment aimé la vibe! eu un premier entretien et j’ai vraiment aimé la vibe! J’ai eu plein d’autres entrevues, mais chez AMR, j’avais vraiment l’impression d’être comme dans une petite famille et j’ai trouvé ça intéressant, alors j’ai choisi leur cabinet. Je n’avais plus envie d’être dans une grosse corporation comme avant, je voulais quelque chose de plus « proche » et plus « humain ».

    Peux-tu nous raconter une anecdote de bureau?

    William : Vite comme ça je ne sais pas! (rires) La seule chose qui me vient en tête c’est une de mes collègues qui rit sans pouvoir s’arrêter chaque fois qu’on raconte une blague de « pets »! (rires) Même si la joke est la moins drôle ever, si on mentionne le mot « pet », elle est morte de rire!

    Que dirais-tu à quelqu’un qui hésite à envoyer son CV chez AMR?

    William : Je dirais à cette personne que si elle est à la recherche de nouveaux défis, AMR est fait pour elle. C’est vraiment intéressant, car à chaque fois que le téléphone sonne, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Les situations sont tellement différentes d’un client à l’autre, il faut constamment s’adapter et renouveler notre offre. On crée aussi des liens avec nos clients et ils deviennent presque des amis. On établit une vraie relation d’affaires avec eux et c’est l’fun!

    À mon ancien travail, c’était tellement une grosse corporation qu’on ne parlait qu’une seule fois à chaque client. Il n’y avait pas de suivis personnalisés. Chez AMR, quand on assure un client, il peut nous rappeler à sa convenance pour nous poser des questions ou pour faire des demandes. Il m’appelle moi, car je suis son courtier d’assurance, et je trouve ça vraiment l’fun d’avoir un contact privilégié comme ça.

    Qu’entends-tu autour de toi comme plus gros préjugé sur le métier de courtier d’assurance indépendant?

    William : Souvent, j’entends dire qu’on fait la même chose qu’un agent d’assurance pour une compagnie quelconque. Et avant de travailler dans le domaine, j’aurais surement dit la même chose (rires)! Mais je ne suis vraiment plus d’accord avec ça maintenant que je travaille chez AMR.

    Un courtier d’assurance indépendant fait un travail beaucoup plus personnalisé! On cherche vraiment plus à comprendre les besoins des gens puis on est en mesure d’expliquer dans le détail le montant de la prime. Comme on a accès à plusieurs assureurs, on peut vraiment trouver les meilleurs produits et surtout, les mieux adaptés pour nos clients.

    Qu’est-ce que tu trouves le plus motivant dans ton métier?

    William : Tous les jours, notre travail est différent! Ce matin par exemple, sans rentrer dans les détails, j’ai reçu l’appel d’un client qui présentait un cas auquel je n’avais jamais fait face auparavant. Donc j’ai appris quelque chose de nouveau et en discutant avec mes collègues, j’ai réalisé qu’ils avaient déjà travaillé sur des dossiers similaires.

    Alors on échange, et au final, on trouve toujours une solution pour nos clients. Que ce soit pour quelqu’un qui souhaite assurer une maison qui est vacante depuis plus de 5 ans, des reprises de créanciers, etc. Ces cas-là sont toujours plus complexes, et de nombreuses compagnies d’assurance refusent de les couvrir. Alors ils viennent nous voir!

    En tant que courtier d’assurance indépendant, quel est ton meilleur conseil à la population?

    William : De toujours dire la vérité! (rires) Mentir pour sauver quelques dollars ne vaut définitivement pas la peine, car ça va toujours vous coûter plus cher au bout du compte!

    AMR déménage bientôt, à quoi as-tu le plus hâte ?

     William : J’ai vraiment hâte de travailler dans nos nouveaux bureaux, car je sais que nos patrons ont mis beaucoup d’emphase sur l’insonorisation et c’est quelque chose qui manque dans nos bureaux présentement. J’ai visité les nouveaux locaux durant la construction, et je suis vraiment emballé de les voir terminés!

     

    Si toi aussi, tu as envie de faire partie d’une belle gang, envoie ton CV!

    APPLIQUE ICI!