• Votre assurance habitation couvre-t-elle les dégâts causés par un tremblement de terre?

    7 juin 2020Christopher Johnson

    Saviez-vous que chaque année, près de 450 séismes sont enregistrés dans l’Est du Canada? Évidemment, et heureusement, la plupart sont d’une magnitude inférieure à 4 sur l’échelle de Richter (9.5 représentant la force du séisme le plus puissant jamais enregistré; le 22 mai 1960 au Chili).

    Selon Séismes Canada, un tremblement de terre d’une magnitude de 4 marque, en général, le seuil pour qu’un tel événement provoque des dommages légers (fracas d’objets à l’intérieur des maisons, légères fissures dans le sol et les murs). À partir d’une magnitude de 5 surviennent de plus graves dommages aux édifices et habitations mal conçus pour ce type de secousse.

    Depuis le début de l’année 2020 au Québec, deux séismes ont été ressentis et enregistrés :

    • Le 06-05-2020, à 42 km SSO de Granby, magnitude 3,7
    • Le 09-05 2020, à 55km NO du Mont Laurier, magnitude 4,3

    « L’Est du Canada est situé dans une région continentale stable de la plaque de l’Amérique du Nord, entraînant par conséquent une activité sismique relativement faible. Néanmoins, des séismes dévastateurs de forte magnitude s’y sont produits dans le passé et se produiront inévitablement dans l’avenir. »

    Alors puisque le risque zéro n’existe pas, Assurances Multi-Risques a décidé de vous donner quelques informations au sujet des tremblements de terre et de l’assurance!

    Les principales zones sismiques au Québec

    La Zone de l’Est du Québec a connu au moins trois séismes importants dans le passé.

    • En 1732, un séisme estimé à 5,8 sur l’échelle de Richter a secoué Montréal, causant des dommages importants.
    • En 1935, la région du Témiscamingue a été secouée par un séisme de magnitude 6,2.
    • En 1944, un séisme de magnitude 5,6 localisé entre Cornwall (Ontario) et Massena, N.Y., causa des dommages évalués à deux millions de dollars de l’époque.

    La région est également secouée par des tremblements de terre plus faibles, mais tout de même ressentis par la population locale :

    • En 1990, un séisme de magnitude 5 a eu lieu près de Mont-Laurier (Québec).
    • En 1996 et 1997, deux séismes de magnitude 4,4 et 4,3 se sont produits près de Ste-Agathe-des-Monts (Québec).

    FAIT INTÉRESSANT : un séisme se produit environ tous les cinq jours dans la zone de l’Ouest du Québec.

    zone sismique est du Canada

    Visuel : Séismes Canada

    Tremblements de terre et dégâts : qui paye la facture?

    Généralement, les polices d’assurances habitation incluent des protections contre des risques tels que les incendies, les bris d’installation sanitaire ou les vents violents. En ce qui concerne les séismes, il existe deux types de dommages assurables :

    • Les dommages résultant d’un incendie, d’une explosion ou de fumée suite à un tremblement de terre;
    • Les dommages résultants de la secousse.

    Très peu de contrat d’assurance habitation de base couvrent ces risques. Pour y avoir droit, une protection supplémentaire DOIT être ajoutée à la police d’assurance par un avenant.

    « 33 % des Québécois pensent, à tort, que leur assurance habitation de base les protège contre ce risque, alors qu’en fait seulement 4 % ont une couverture appropriée. (…) Dans un contexte où le risque est méconnu ou sous-estimé, le BAC travaille activement depuis plusieurs années à sensibiliser la population.  Il encourage aussi tous les paliers de gouvernement à faire de la préparation au tremblement de terre une priorité et de participer aux efforts de sensibilisation de la population. » – Bureau d’assurance du Canada

    Si vous habitez près d’une zone où l’activité sismique est plus importante, c’est donc à vous d’évaluer votre seuil de tolérance au risque, ou votre capacité financière à assumer les dégâts que pourrait causer un tel incident à votre domicile. Un important tremblement cause généralement de graves dégâts au niveau des fondations des habitations, ce qui peut représenter plusieurs milliers de dollars en coût de réparation.

    Pour savoir si votre police d’assurance habitation couvre les dommages résultant d’un tremblement de terre, consultez votre agent ou votre courtier d’assurance. Prenez le temps d’en discuter des risques liés aux tremblements de terre avec lui, il saura vous conseiller!

    Voici quelques liens utiles qui peuvent également vous éclairer sur le sujet :

    https://bac-quebec.qc.ca/fr/enjeux-en-assurance-de-dommages/tremblements-de-terre/

    https://earthquakescanada.nrcan.gc.ca/info-gen/index-fr.php