• Alcool au volant, dossier criminel et assurance automobile

    8 mars 2021Christopher Johnson

    Dans la vie, on fait tous des erreurs. Sauf que certaines sont plus graves et coûtent plus cher que d’autres… Parmi les inconduites les plus courantes, il y a l’alcool au volant. Loin de nous l’idée de vous faire un sermon, mais il existe aujourd’hui, de nombreuses alternatives pour rentrer chez soi quand on a bu un verre de trop! Alors de grâce, ne prenez jamais le volant si vous venez de faire la rumba!

    Dans cet article, Assurances Multi-Risques a souhaité vous sensibiliser sur ce sujet que l’on banalise encore trop souvent. Vous direz : « les restaurants et les bars sont fermés et on ne peut même pas aller visiter notre famille et nos amis! » Oui, c’est vrai. Mais bientôt, ce sera de l’histoire ancienne et quand la situation sera rétablie, nous allons tous souhaiter célébrer encore plus intensément qu’avant. Nous voudrons rattraper le temps perdu, surtout avec l’arrivée des beaux jours et le retour des terrasses!

    Alcool au volant et conséquences judiciaires

    En vertu du Code criminel, vous pouvez être arrêté et condamné si vous présentez un taux d’alcoolémie de 80 mg ou plus par 100 ml de sang. De plus, « un policier qui a des motifs raisonnables de croire que votre capacité de conduire est affaiblie par l’effet de l’alcool ou d’une drogue (y compris des médicaments) ou par l’effet combiné de l’alcool et d’une drogue peut vous mettre en état d’arrestation immédiatement sans vous faire passer de tests. »*

    Pour un taux d’alcool égal ou supérieur à 80 mg par 100 ml de sang (0,08)

    • Suspension immédiate du permis pour 90 jours
    • Saisie immédiate du véhicule pour 90 jours si récidive

    Taux d’alcool égal ou supérieur à 160 mg par 100 ml de sang (0,16)

    Sans oublier le dossier criminel que vous devrez traiter et qui aura des conséquences sur votre capacité à vous assurer dans l’avenir.

    Les conséquences d’une condamnation pour conduite avec facultés affaiblies sur vos assurances

    Premièrement, il est fort possible que votre assureur automobile décide d’annuler votre contrat d’assurance automobile pour « aggravation de risques ». Il est cependant toujours possible de trouver de l’assurance, seulement, la démarche est plus complexe et coûte plus cher.

    Vous devrez donc vous tourner vers un assureur spécialisé dans les dossiers que l’on appelle « sous-standards ». Votre prime coûtera beaucoup plus cher et vos protections seront limitées. Pour vous aider à diminuer votre prime, voici quelques conseils :

    • Contactez un courtier d’assurance indépendant spécialisé dans les suspensions de permis qui fera pour vous les recherches auprès de plusieurs assureurs acceptant de couvrir les conducteurs coupables de conduite dangereuse ;
    • Ayez sous la main votre dossier de conduite de la SAAQ pour faciliter le processus avec votre assureur automobile ;
    • Augmenter vos franchises (cela fera diminuer votre prime d’assurance auto) ;
    • Informez-vous auprès des assureurs lors de vos recherches pour savoir si vous pouvez utiliser la télématique afin de diminuer votre prime d’assurance ;
    • Dites la vérité ! Cela vous évitera plusieurs problèmes d’assurance dans le futur;
    • Avant d’acheter un nouveau véhicule, contactez votre courtier d’assurance afin de vérifier si le montant de la prime d’assurance n’est pas trop élevé pour vos moyens.

    Pour conclure

    Maintenant que vous êtes au courant des effets collatéraux d’une condamnation pour conduite avec facultés affaiblies, nous espérons que vous y réfléchirez à deux fois avant de prendre le volant avec des verres dans le nez! Au-delà des conséquences financières et judiciaires, il s’agit avant tout de votre sécurité et de celle des autres.

    Si vous souhaitez plus de détails sur ce sujet, nous vous conseillons la lecture de l’un de nos articles précédents!.

    .

    .

    .

    * Comportement et alcool, Ce que dit la loi, SAAQ, https://saaq.gouv.qc.ca/securite-routiere/comportements/alcool/ce-que-dit-la-loi/.