• Vous hébergez des chambreurs? Contactez votre courtier d’assurance.

    21 septembre 2016Christopher Johnson

    Vous avez quelques chambres de libres à votre domicile et décidez d’en faire la location afin de rentabiliser davantage votre maison? Assurances Multi-Risques tient à vous partager ses meilleurs conseils afin de vous éviter quelques problèmes d’assurance.

     

     

    Tout d’abord, nous vous conseillons fortement de contacter votre agent ou votre courtier d’assurance avant de faire la location de vos chambres, puisque ce ne sont pas tous les assureurs habitation qui assurent les maisons de chambres. De plus, vous devez également en faire la déclaration, car cette clause ne fait pas partie de votre contrat de base. Ce type d’activité requière une clause spéciale à votre contrat, soit une clause mentionnant les activités professionnelles. Selon les assureurs, une activité professionnelle se définit comme étant toute activité faisant l’objet d’une rémunération et exercée de manière continue et régulière, notamment un commerce, un métier, une profession libérale ou la location d’immeubles. Prenez note que la plupart des assureurs excluent la clause d’activité professionnelle au contrat, à moins d’avis contraire du client. D’où l’importance de déclarer ce type d’activité lorsqu’elle a lieu, puisqu’en cas contraire, votre assureur habitation pourrait refuser de payer votre réclamation en cas de sinistre. Par exemple, si un feu se déclarait par la faute d’un chambreur sans que vous ayez informé votre assureur de votre activité professionnelle, ce dernier pourrait catégoriquement refuser de vous indemniser puisque cette activité ne lui avait pas été mentionnée.

     

     

    Quelques conseils pour bien assurer votre maison de chambres

     

    • Déclarez aussitôt cette nouvelle activité à votre assureur et assurez-vous que votre contrat d’assurance ait une mention spéciale stipulant qu’il y a des chambreurs à votre résidence et que vous faites la location de X nombre de chambres;
    • Assurez-vous que la limitation particulière pour les biens professionnels est suffisamment élevée si vous louez des chambres meublées. Lors d’activité professionnelle comme la location de chambres, le mobilier loué devient un bien professionnel;
    • Vérifiez avec votre assureur si la perte de revenus de chambres est assurée en cas de sinistre.

     

     

    Quelques conseils pour diminuer les risques reliés à votre assurance habitation

     

    • Assurez-vous que chacune des chambres louées possède un avertisseur de fumée;
    • Évitez que les chambreurs puissent faire de la cuisson dans leur chambre. Il serait préférable d’investir dans une cuisine commune ou de partager votre propre cuisine avec eux;
    • Sélectionnez bien vos chambreurs. N’hésitez pas à leur demander des références puisque vous cohabitez avec eux;
    • Faites signer un bail à vos chambreurs;
    • Évitez de louer vos chambres à la journée ou à la semaine. Optez plutôt pour de la location annuelle et faites signer un bail. Les assureurs habitation n’aiment pas la location à court terme.

     

    Assurances Multi-Risques vous conseille fortement de contacter un courtier d’assurance indépendant avant de faire la location de vos chambres. Non seulement il vous fera économiser du temps, mais saura également vous épauler dans ce projet. Il magasinera auprès de plusieurs assureurs spécialisés dans les maisons de chambres pour ainsi vous offrir des protections d’assurance adaptées à votre habitation et vous faire bénéficier de la meilleure offre!