• Assurance habitation pour maison louée : soyez vigilant!

    9 mai 2017Christopher Johnson

    L’immobilier étant depuis bien longtemps un type d’investissement prisé pour sa croissance stable, plusieurs sont tentés d’acquérir une nouvelle demeure afin de louer celle-ci ou encore de transformer leur maison en habitation locative plutôt que de la vendre. En plus de prendre de la valeur au fil du temps, cette activité peut générer un revenu de location intéressant. Toutefois, vous imaginez bien que le contrat d’assurance sera différent d’un contrat d’assurance habitation standard. Comme nous recevons régulièrement des appels de personnes dans cette situation, Assurances Multi-Risques tient à vous transmettre ses judicieux conseils pour vous éviter bien des maux de tête.

     

    À quoi s’attendre de votre assureur?

    La première et la plus importante chose à faire lorsque vous décidez de louer votre maison est bien évidemment d’en aviser votre assureur habitation puisque le contrat devra être modifié. En effet, le contrat d’assurance d’une habitation locative diffère d’un contrat d’assurance habitation standard dans laquelle il est compris que vous habitez la propriété assurée. D’abord, il faut savoir que votre contrat d’assurance habitation standard comporte une exclusion concernant les activités professionnelles. Et pour un assureur, la location d’immeuble est considérée comme une activité professionnelle puisque celle-ci génère des revenus. À leurs yeux, votre dossier devient plus à risque puisque vous n’habitez pas la dîtes propriété. Il est alors clair que votre prime d’assurance habitation augmentera et certaines de vos protections d’assurance pourraient être diminuées. Afin de réduire le risque que vous représentez, les assureurs exigeront alors d’assurer votre risque principal, en d’autres termes, ils voudront assurer aussi l’endroit où vous habitez. Gardez en tête qu’il faut à tout prix éviter de faire une fausse déclaration à votre assureur habitation puisqu’en cas de réclamation, celui-ci refusera systématiquement de vous indemniser. Vous aurez donc à payer vous-même pour les réparations à faire et vos primes d’assurance auront alors été acquittées pour rien.

     

    Voici donc quelques conseils rapides si vous décidez de louer votre maison :

    • Contactez un courtier d’assurance indépendant spécialisé dans les maisons louées;
    • Demandez toujours des références à vos locataires;
    • N’oubliez pas d’effectuer une enquête de crédit de vos nouveaux locataires;
    • Vérifier s’ils ont un dossier criminel et l’état de celui-ci. Par exemple, si votre locataire a un antécédent criminel pour culture de cannabis, vaut mieux changer de locataire;
    • Assurez-vous que ce dernier soit couvert par une assurance locataire;
    • Effectuez des visites spontanées pour vous assurer du bon état des lieux;
    • Faites réviser votre bail par un conseiller juridique.

    Louer votre maison devrait normalement être une expérience positive et générer à court ou à long terme des revenus supplémentaires. Mais elle peut aussi devenir un cauchemar si vous n’y connaissez pas les tenants et aboutissants. En plus de vous faire économiser beaucoup de temps, un courtier d’assurance dénichera le meilleur assureur spécialisé en habitation locative selon vos besoins et vous aidera ainsi à augmenter vos chances de réussites et faire de votre décision un choix intelligent et opportun.

    Et maintenant que vous êtes bien conseillé, comment profiterez-vous de votre temps libre?