• Ta maison est vacante ? Il faut revoir ton assurance.

    21 mars 2017Christopher Johnson

    En tant que courtier, nous recevons bons nombres d’appels d’assurés, qui malheureusement doivent gérer le fait que leur assureur annule leur contrat habitation et ce, puisque leur résidence devient vacante ou inoccupée. Plusieurs scénarios peuvent faire en sorte qu’une maison se trouve inhabitée ; achat d’une nouvelle propriété, déménagement, héritage d’une habitation suite au décès d’un proche. Afin que votre maison vacante soit bien assurée, Assurances Multi-Risques tient à vous partager ses meilleurs conseils d’ami!

     

    La différence entre une maison vacante et inoccupée?

     

    Maison inoccupée : Une maison inoccupée signifie que les résidents sont absents pour une période déterminée. Cela indique qu’ils ont l’intention de revenir habiter à leur résidence.

     

    Maison vacante : Une maison vacante signifie que les résident aient quitté les lieux sans avoir l’intention d’y revenir et ce, que leurs biens y soient restés ou non. Notez bien qu’une habitation nouvellement construite peut aussi être considérée vacante lorsqu’elle n’est pas habitée entre la période de la fin des travaux et le moment où les résidents y emménageront.

     

    Comment bien assurer une maison vacante ou inoccupée?

     

    Saviez-vous que votre contrat d’assurance habitation contient une exclusion pour les maisons vacantes? Cette clause mentionne que tout sinistre survenant pendant que votre résidence est, à votre connaissance, vacante depuis plus de 30 jours consécutifs, n’est pas pris en charge. Cela signifie que si vous aviez un sinistre, votre compagnie d’assurance refuserait de vous indemniser. D’où l’importance d’aviser votre assureur habitation ou votre courtier d’assurance pour tout changement d’affectation de votre résidence, sans quoi vous ne serez couvert.

    Une fois avoir déclaré à votre assureur que votre maison est vacante, ce dernier se réserve le droit d’accepter ou de refuser d’assurer votre maison vacante. Ceux qui accepteront ajouteront un avenant d’autorisation ou un permis de vacance à votre contrat, ce qui vous permettra de laisser votre maison vacante durant une certaine période. L’assureur habitation vous chargera une surprime et viendra exclure le vandalisme, les actes malveillants, les dégâts d’eau ainsi que les bris de vitres.

    Une surprime liée aux risques plus élevés

    Évidemment, lorsque votre maison est vacante, vous devez vous attendre à avoir certaines réductions de protection, tel que mentionné précédemment. Les compagnies d’assurance ne sont pas très à l’aise d’assurer des bâtiments vacants puisque les risques sont plus accrus pour l’incendie, le vol, le vandalisme en plus d’engendrer plus de risques en responsabilité civile. Pour en apprendre davantage et éviter des problèmes d’assurance, nous vous conseillons fortement de contacter un courtier d’assurance indépendant qui fait affaire avec plusieurs assureurs habitation. Étant spécialisé en assurance pour les maisons vacantes ou inoccupées, il sera en mesure de bien vous conseiller et surtout vous trouvez des assureurs spécialisés pour ce type d’affectation.

    En attendant, voici quelques petits trucs d’assurances qui permettront de vendre plus rapidement votre propriété vacante. En ayant une maison bien entretenue, vous augmenterez vos chances de vendre rapidement et éviterez de payer des assurances pour deux maisons en même temps.

     

    Quelques conseils d’assurance

    • Visitez régulièrement les lieux de votre résidence vacante ou faites visiter la maison par un ami ou un concierge;
    • Fermez votre entrée d’eau et vidangez les tuyaux, puisque tout dégât d’eau exclut de votre contrat d’assurance lorsque votre maison est vacante;
    • Maintenez le chauffage durant la saison hivernale;
    • Assurez-vous que votre entrée est déneigée durant l’hiver;
    • Entretenez votre gazon régulièrement durant l’été;
    • Optez pour une mise en marche automatique de votre éclairage;
    • Conservez les rideaux dans les fenêtres pour maintenir une certaine intimité.