• Véhicule modifié : Quelle incidence sur votre assurance auto ?

    20 novembre 2017Christopher Johnson

    Un moteur puissant pour tous les surpasser, des néons dignes de Fast and Furious pour impressionner, des vitres teintées pour un anonymat préservé, un système d’échappement tonitruant pour faire parler : voilà toutes des modifications ayant une incidence sur votre contrat d’assurance automobile, même si elles ne s’avèrent qu’esthétiques, le saviez-vous ?

    Amateurs de performance, enthousiastes de l’esthétique et as de la mécanique, avec cet article Assurances Multi-Risques souhaite vous sensibiliser à l’importance de déclarer à votre assureur automobile toute modification apportée à votre véhicule afin de faire les choses en règle.

     

    Votre assureur couvrira-t-il votre véhicule modifié ?

    Saviez-vous que plusieurs assureurs automobiles refuseront de vous assurer si votre véhicule est modifié ? En effet, une automobile modifiée représente un risque additionnel pour eux : la conduite dangereuse est plus fréquente ; certains sinistres comme le feu ou le vol augmentent ; les indemnités à verser en cas de réclamations sont plus élevées en raison de la hausse de la valeur, etc.

    De plus, un véhicule modifié peut complexifier le règlement de sinistre pour certains assureurs moins connaisseurs. Ils refuseront donc de vous couvrir pour prévenir d’éventuels litiges en cas de réclamation. Pour ces raisons, chez Assurances Multi-Risques, nous vous encourageons à prévenir votre courtier ou votre agent d’assurance automobile si vous pensez ou avez modifié votre véhicule.

    Voici d’ailleurs quelques exemples de modifications devant être déclarées à votre assureur :

    • Peinture spéciale ou personnalisée ;
    • Suspension abaissée (Hellaflush) ;
    • Moteur modifié ;
    • Transformation en autocaravane ;
    • Pose de tout type d’ensemble non proposé par le fabricant ;
    • Conversion en Hot Rod ;
    • Conversion d’un moteur diesel en biodiesel ;
    • Installation d’un kit nitro.

     

    Comment bien assurer votre véhicule modifié ?

    D’abord, malgré la complexité accrue et la probable augmentation de votre prime, soyez transparent avec votre assureur automobile. Ensuite, si votre compagnie d’assurance exige une évaluation professionnelle de votre véhicule, faites affaire avec un évaluateur agréé accepté par votre assureur afin d’en connaître la vraie valeur en prévision d’une éventuelle réclamation. Notez que cette évaluation devrait être mise à jour tous les deux ans au moins pour éviter d’être sous-assuré et de voir le montant de votre indemnité limité par votre assureur en cas de réclamation si votre véhicule prend de la valeur entre temps.

    En outre, vous devriez aussi contacter la Société d’assurance automobile du Québec avant de vous procurer un véhicule modifié ou de modifier le vôtre pour éviter tout problème. Nous vous recommandons aussi de consulter ce lien expliquant les interdits en matière de véhicule modifié.

     

    Modifier votre véhicule a certainement exigé des investissements en argent et en temps considérables. Avoir une protection inadéquate pour votre œuvre d’art sur roues serait donc dommage ! Pour de bons conseils et une protection adaptée à votre précieux actif, contactez donc un courtier d’assurance indépendant spécialisé dans les véhicules modifiés. Vous pourrez ainsi rouler en toute quiétude (à condition que vos modifications soient légales) !