• Une assurance vélo pour pédaler avec sérénité

    25 septembre 2017Christopher Johnson

    S’entraîner, aller au travail, faire une balade en famille, participer à une compétition… Que vous préfériez filer à vive allure avec votre vélo de route ou découvrir de nouveaux sentiers à vélo de montagne, l’achat d’une bicyclette de qualité peut représenter une dépense importante ! Alors pour bien protéger votre investissement, Assurances Multi-Risques souhaite démystifier pour vous l’assurance de votre monture à deux roues.

     

    Assurance habitation et vélo : quel est le lien ?

    Que vous viviez dans une maison, un condo ou un appartement, que vous soyez propriétaire, copropriétaire ou locataire, votre assurance habitation couvre aussi votre bicyclette, celles des membres de votre famille, et même, les accessoires et équipements tels le porte-bagages ou le siège pour enfant ! Exactement comme elle protège tous vos autres biens ! Mais attention ! Tout assureur et tout type de contrat d’assurance habitation n’offrent pas la même couverture. Pour connaître les nuances, lisez attentivement votre contrat d’assurance, et surtout, contactez votre agent ou courtier d’assurance pour connaître la limitation particulière à votre vélo.

     

    La limitation particulière correspond au montant maximal pour lequel votre assureur habitation vous indemnisera lors d’une réclamation. Certains assureurs limitent ce montant à 1000 $ en cas de vol tandis que chez d’autres, il s’élève à la pleine valeur de votre bicyclette, moins votre franchise. Aussi, chaque vélo a sa propre limitation, qui inclut accessoires et équipements.

     

    Comment bien assurer votre vélo ?

    Pour rouler à vélo avec sérénité, le seul port d’un casque n’est pas suffisant ! Comme vous le comprenez maintenant, il faut aussi protéger son moyen de transport. Pour ce faire, deux voies s’offrent à vous :

    1. Vérifiez auprès de votre agent ou de votre courtier d’assurance que votre limitation particulière en cas de vol couvre la valeur de votre bicyclette et de ses accessoires. Si ce n’est pas le cas, demandez de faire augmenter votre limitation particulière ou de modifier votre contrat d’assurance habitation afin que la valeur de votre vélo soit couverte.
    2. Assurez votre vélo séparément ! Pour ce faire, demandez à votre assureur habitation de l’assurer par une clause spéciale en fonction de sa valeur. Votre franchise sera ainsi moins élevée, et, en cas de réclamation, votre dossier d’assurance habitation ne sera pas affecté.

     

    Sans l’ombre d’un doute, vous faites un bon entretien de votre vélo : vous vérifiez régulièrement la pression de vos pneus, évaluez l’usure de vos freins, ajustez vos vitesses, lubrifiez votre chaîne… Tout ça, dans le but de garder votre vélo en bon état aussi longtemps que possible. Mais à quoi bon si votre monture n’est pas bien protégée ? Pour avoir l’esprit tranquille, nous vous encourageons à contacter un courtier d’assurance indépendant, spécialisé en assurance habitation qui vous conseillera quant à la protection adéquate. Vous sauverez ainsi beaucoup de temps et pourrez en profiter pour pédaler !