• Hausse importante des primes d’assurance automobile au Québec : pourquoi ?

    25 mars 2019Christopher Johnson

    Année après année, vous renouvelez systématiquement votre contrat assurance automobile sans trop vous poser de questions. Vous êtes même prêt à accepter une légère hausse annuelle si cela peut vous évitez de passer plusieurs heures au téléphone à magasiner votre couverture. Toutefois, cette année, SURPRISE ! Comme plusieurs Québécois, vous avez sans doute pu constater une augmentation importante de votre prime d’assurance automobile. Dans cet article, Assurances Multi-Risques souhaite donc éclaircir pour vous ce qui justifie cette augmentation de prime qui vous touche, mais qui affecte aussi toute l’industrie de l’assurance automobile au Québec.

     

    Pourquoi une augmentation des primes d’assurance automobile ?

    Nul doute, acheter une nouvelle voiture est bien plus amusant que l’assurer. Malgré tout, doter votre véhicule d’une couverture adéquate est un moyen de protéger votre investissement en cas de sinistre majeur ou d’accident. Vous pouvez ainsi rouler en toute quiétude ! Néanmoins, payer votre prime n’est pas des plus excitants, alors quand celle-ci augmente… il est normal de vous demander si cela est justifier. Voici donc ce qui explique l’augmentation salée survenue cette année :

    Selon les données du Groupement des assureurs automobiles, la prime d’assurance automobile moyenne était de 566 $ en 2007 et de 564 $ en 2017. En 10 ans, la prime moyenne en assurance automobile a donc diminué de 2 $, et ce, malgré l’augmentation du coût de la vie et des frais des assureurs. De plus, depuis 10 ans, le coût moyen des réclamations en automobile au Québec a augmenté de 17 % pour les dommages matériels au véhicule et de 41 % pour les sinistres reliés à la responsabilité civile. Le coût de réparation des véhicules a lui aussi grimpé en raison de la présence accrue de l’électronique. Pour ajouter à cela, la fréquence des sinistres, et donc des réclamations, a elle aussi connu une hausse de 6 %.

    Ainsi, depuis quelques années, les assureurs automobiles au Québec ne réussissent pas à rentabiliser le secteur de l’assurance automobile en raison du manque à gagner des primes d’assurance automobile. Toutefois, ils ont un devoir de diligence et doivent donc s’assurer de collecter la bonne prime pour être en mesure de dédommager leurs clients au besoin.

    Si vous désirez en savoir plus, nous vous invitons à consulter deux articles extrêmement intéressants de TVA Nouvelles et de la revue Protégez-vous qui résument nos explications :

    Lire l’article de TVA Nouvelles

    Lire l’article de Protégez-vous

     

    Comment diminuer votre prime d’assurance automobile ?

    Nous avons déjà partagé un article sur nos meilleures astuces pour faire diminuer le montant de votre prime. Nous vous invitons donc à le consulter en cliquant ici.

     

    En résumé, si vous avez constaté une hausse salée de votre prime d’assurance automobile cette année, nous vous conseillons de contacter un courtier d’assurance indépendant pouvant magasiner pour vous auprès de plusieurs compagnies d’assurance et vous guider vers la meilleure option. Il pourra aussi faire une mise à jour de votre dossier et veiller à l’exactitude des informations qui s’y trouvent afin de maximiser vos rabais d’assurance, mais aussi, éviter toute ambiguïté qui pourrait vous causer des problèmes en cas de réclamation. Et pendant que votre courtier prend tout en main, vous aurez le temps de profiter de vos passions et, pourquoi, d’une longue balade en voiture…