• Immeubles à revenus et créanciers 2e chance :

    8 novembre 2021Christopher Johnson

    Ce qu’il faut savoir!

    Si vous êtes un investisseur immobilier, il se peut que vous soyez dans l’impossibilité ou encore que vous refusiez de mettre la mise de fonds exigée par les banques. Pour cette raison, vous privilégiez plutôt transiger avec des créanciers privés alternatifs qui, en contrepartie d’une mise de fonds plus basse, vous imposent un taux d’intérêt plus important. Saviez-vous que cette façon de financer vos investissements peut avoir un impact considérable sur votre assurance?

    Assurance Multi-Risques vous donne quelques conseils afin d’éviter les mauvaises surprises.

    Impact des créanciers 2e chance sur votre assurance

    Les créanciers privés ou alternatifs avec lesquels vous avez choisi de faire affaire sont considérés par votre assureur comme des créanciers de 2e chance. Dans le marché immobilier, cela ne signifie pas nécessairement que vous ayez un mauvais crédit.

    Toutefois, lorsque vous optez pour cette stratégie, nous vous recommandons fortement d’aviser immédiatement votre assureur. Si ce dernier omet de vous demander le nom de votre créancier ainsi que le taux d’intérêt pour le prêt hypothécaire de votre immeuble, rappelez-le-lui! Vous verrez alors si cette compagnie d’assurance accepte de vous couvrir ou si vous devrez trouver un nouvel assureur pour votre immeuble à revenus.

    Sachez qu’il y a de fortes chances que votre assureur refuse votre demande d’assurance si vous choisissez ce type de financement auprès d’un créancier 2e chance et que vous deviez entamer des recherches pour trouver une nouvelle compagnie d’assurance. Or, il n’est pas toujours facile de trouver un assureur qui accepte ce type de dossier, même s’il n’est pas en lien avec une mauvaise cote de crédit.

    Quelques trucs pour assurer votre immeuble à revenus avec un créancier privé

    • Évitez d’être à la dernière minute! Une bonne planification dans la recherche d’une compagnie d’assurance vous fera économiser, assurément.
    • Si, en tant qu’investisseur, vous privilégiez les immeubles à revenus vieillissants en vue de les rénover, assurez-vous d’avoir en main les dates des rénovations effectuées et les informations exactes entourant l’immeuble. Si vous choisissez de refinancer votre immeuble auprès d’un créancier régulier plutôt que d’un créancier 2e chance, cela facilitera grandement l’opération!
    • Ne confiez pas seulement la couverture de votre immeuble à revenus financé en 2e chance auprès de votre assureur. Démontrez votre bonne foi en lui confiant l’assurance de votre voiture et de vos autres biens. Voilà qui le mettra en confiance et devrait vous faciliter la tâche.
    • Ne faites pas de fausse déclaration
    • Acceptez que la prime d’assurance soit plus élevée que celle pour un immeuble ayant un créancier régulier. C’est le principe de l’offre et de la demande.
    • Rénovez votre immeuble à revenus. Cela sera que bénéfique pour vous à court, moyen et long terme et vous évitera de faire des réclamations. Une bonne gestion des réclamations diminuera votre prime au fil des ans et vous évitera du même coup plusieurs problèmes avec vos locataires. Vous éviterez ainsi des problèmes de non-renouvellement d’assurance pour votre immeuble en cas de fréquence de réclamation.

    Sachez que, même dans les situations les plus complexes, un courtier d’assurance indépendant peut vous être d’une grande aide! Évitez les mauvaises surprises et les attentes inutiles au téléphone. Un courtier peut entreprendre pour vous les recherches d’un assureur et ainsi vous faire sauver temps et argent. Pensez-y!