• Les activités de votre entreprise sont-elles bien assurées ?

    11 mars 2019Christopher Johnson

    Démarrer son entreprise demande énormément de courage et exige plusieurs sacrifices, tant sur le plan personnel que financier. Et oui, débuter en affaires, c’est une bonne dose de risque et d’inconnu ! Néanmoins, malgré les obstacles auxquels vous faites face si vous êtes entrepreneurs, concrétiser votre vision et devenir créateur d’emplois procure certainement une fierté sans pareil.

    Et cette entreprise dont vous êtes si fier et pour laquelle vous avez investi tant d’heures mérite la meilleure protection possible. Afin que vous puissiez continuer de la faire grandir en toute quiétude d’esprit, Assurances Multi-Risques souhaite donc, dans cet article, démystifier la déclaration des activités de votre entreprise à votre assureur. *Nous aborderons les autres aspects des protections d’assurance pour entreprise dans de prochains articles.

     

    Votre contrat d’assurance responsabilité civile : une protection pour les activités déclarées

    Lorsque les entrepreneurs nous contactent pour faire assurer leur entreprise en démarrage, ils veulent que toutes leurs activités  soient couvertes. Notre travail en tant que courtier est de bien comprendre l’entreprise en elle-même, et aussi, tous les services et produits qu’elle offre. Ainsi, nous sommes en mesure de bien vulgariser les activités à la compagnie qui fournira l’assurance responsabilité civile à l’entreprise.

    Au fil des années (et AMR ayant été créé par un couple d’entrepreneurs), nous avons appris à bien connaître le profil et la façon de penser des entrepreneurs. Ce sont des personnes très créatives qui provoquent des opportunités et pensent sans cesse à des façons d’améliorer et de faire grandir leur entreprise.

    Mais toutes ces belles qualités peuvent vite devenir votre pire défaut aux yeux de votre assureur ! En effet, ce dernier désire contrôler les risques. Donc si vous décidez d’ajouter une activité à celles offertes par votre entreprise, nous vous conseillons fortement d’en informer votre courtier afin de savoir si votre compagnie d’assurance accepte de la couvrir. Si ce n’est pas le cas, votre courtier pourra trouver pour vous un assureur qui accepte de le faire, ou encore, dénicher un nouveau produit d’assurance qui vous protégera contre un éventuel futur sinistre. Mieux vaut prévenir que de guérir !

     

    Ne pas déclarer toutes ses activités à son assureur : Quelles conséquences ?

    Malheureusement, si vous ne déclarez pas toutes vos activités à votre assureur, il pourrait refuser de vous indemniser en cas de réclamation. En effet, si vous le lui aviez déclaré, peut-être auriez-vous appris qu’il ne couvrait pas ce type d’activité ! Il vaut mieux être transparent.

    Par exemple, si un paysagiste déclare faire de l’aménagement paysager, mais qu’il décide de faire aussi du déneigement de cours privé afin de rentabiliser ses équipements, il pourrait ne pas être indemnisé s’il les endommage ou brise les biens d’autrui.

    Un autre scénario envisageable est que votre assureur pourrait décider de vous indemniser en fonction de la prime d’assurance que vous avez payée. Donc, si votre prime d’assurance était de 1000 $, mais qu’en déclarant votre nouvelle activité, elle avait grimpé à 2000 $, vous seriez seulement indemnisé à 50 % en cas de sinistre.

     

    En conclusion, nous sommes conscients que le rythme de vie des entrepreneurs est souvent effréné, et qu’à travers toutes vos tâches, contacter votre compagnie d’assurance pour l’informer de vos nouvelles activités n’est peut-être pas une priorité. Vous préférez certainement vous concentrer à faire grandir votre entreprise !

    Pourtant, sa croissance pourrait être interrompue bien vite si vous êtes victime d’un sinistre et que vous n’êtes pas bien couvert, faute d’avoir tout dit à votre assureur. Pour sauver du temps lors du magasinage de vos assurances, et pour avoir une ressource qui vous aidera si vos nouvelles activités ne sont pas couvertes par votre assureur actuel, nous vous conseillons de contacter un courtier d’assurance indépendant. Il fera les recherches nécessaires auprès de plusieurs compagnies d’assurance à votre place, pendant que vous, vous pourrez vous concentrer sur votre entreprise.