Location de voiture entre particuliers et assurance auto : quoi savoir

3 décembre 2018 | Christopher Johnson   

Votre famille possède plusieurs véhicules, vous quittez pour un voyage à l’extérieur du pays, ou simplement, vous utilisez peu votre automobile : plusieurs raisons peuvent vous donner envie de louer votre voiture à des particuliers à l’aide de plateformes en ligne telles que Turo ou RVezy, vous permettant ainsi de faire de l’argent avec votre auto lorsque vous ne l’utilisez pas. Évidemment, plusieurs facteurs sont à considérer lorsque vous prenez une telle décision. L’un d’entre eux : votre assurance automobile. Afin de vous guider dans les démarches à entreprendre en vue de faire de l’autopartage, Assurances Multi-Risques souhaitent vous partager dans cet article quelques conseils qui vous permettront d’éviter tout problème éventuel avec votre assureur.

 

Devez-vous aviser votre assureur de la location de votre véhicule à un particulier ?

L’économie de partage est une industrie en plein essor, et l’autopartage, qui en fait partie, peut vous permettre d’alléger vos paiements auto mensuels, et même, de vous payer quelques gâteries. Toutefois, avant de commencer la location entre particuliers, nous vous conseillons fortement de contacter votre assureur automobile qui vous permettra de prendre une décision éclairée et d’éviter de mauvaises surprises en cas de réclamation. En effet, tout sinistre ou dommage à votre véhicule est exclu de votre contrat d’assurance FPQ1 (Formule des propriétaires du Québec) s’il est survenu alors que celui-ci était en location. De plus, ce ne sont pas tous les assureurs qui acceptent d’assurer un véhicule louer à court terme à un particulier, et ce, même si les plateformes de location en ligne possèdent leur propre assurance pour couvrir l’exclusion précédemment mentionnée. Même le type de plateforme que vous utilisez peut influencer la décision de certains assureurs de vous couvrir ou pas ! Eh oui, chaque assureur a ses propres restrictions… Bref, prendre quelques instants pour contacter votre agent ou votre courtier, c’est un investissement en temps qui vaut la peine.

 

Que pensez des assurances offertes par les plateformes en ligne d’autopartage ?

Comme mentionné, les plateformes telles que Turo et Rvezy possèdent un contrat d’assurance pour couvrir les dommages pouvant être apportés à votre véhicule pendant la livraison et la location à court terme de ce dernier, et ce, afin de compenser l’exclusion dans votre contrat d’assurance automobile. Malgré l’existence de ces assurances, vous devez tout de même déclarer à agent ou à votre courtier d’assurance vos activités d’autopartage puisque, tel que mentionné dans le paragraphe ci-haut, les assureurs ne prennent pas tous les mêmes décisions en ce qui concerne l’économie de partage. Croyez-nous, cela peut vous éviter plusieurs maux de tête…

 

En terminant, l’économie de partage comporte des avantages et des inconvénients. Alors si vous désirez essayer l’autopartage, nous vous conseillons de bien évaluer tous les facteurs et d’informer toutes les parties prenantes concernées par vous nouvelles activités, dont votre courtier d’assurance, avant de commencer. Ce dernier sera là pour bien vous informer, vous conseiller et vous évitez bien des problèmes d’assurance dans le futur, car il est un expert dans le domaine.