• « Je me sens souvent comme la solution et c’est très valorisant! »

    28 novembre 2019Christopher Johnson

    Catherine Morin adore son métier. Elle a débuté sa carrière en travaillant pour un autre cabinet de courtage, mais pour elle, nul doute qu’Assurances Multi-Risques est une entreprise où il fait bon vivre et travailler.

    Dans cet article, Catherine nous raconte son quotidien en tant que courtière d’assurance indépendante chez AMR.

    Quelles sont pour toi, les trois principaux avantages de travailler chez Assurances Multi-Risques?

     Catherine : Les patrons! C’est vraiment le premier avantage auquel je pense. Ils sont très compréhensifs et vraiment gentils. Ensuite, je dirais le fait que nous soyons indépendants. Ça fait toute la différence, car nous ne sommes pas attachés à aucun assureur alors on a vraiment la liberté de proposer la meilleure solution à nos clients et ça, pour moi, c’est très important. Et le troisième avantage, je dirais l’équipe! Nous sommes comme une grande famille. C’est l’fun de travailler ici! C’est joyeux tout le temps, on rentre le matin au bureau et tout le monde est de bonne humeur! Mes patrons sont toujours là pour nous aider et ça nous permet vraiment d’avancer.

    Dirais-tu qu’AMR offre des horaires qui concilient le travail et la famille ?

     Catherine : Oui, sans hésitation. Par exemple, j’ai moi-même une petite fille de 9 mois et au départ, quand j’ai recommencé à travailler après mon congé de maternité, je n’avais pas encore de garderie pour ma petite puce… Ils m’ont donc offert des horaires réguliers, ce qui m’a permis de m’organiser avec mon conjoint.

    J’ai finalement trouvé une place en garderie, mais elle ferme à 17h… Ça me coinçait vraiment puisque je termine aussi ma journée de travail à 17h. J’ai donc demandé à mes patrons si je pouvais terminer à 16h30 pour avoir le temps de me rendre à la garderie, et ils m’ont offert de terminer à 16h! Ils sont allés au-delà de ma demande en me disant que ce serait mieux si je terminais plus tôt pour éviter le trafic et pour avoir le temps de passer à l’épicerie au besoin! C’était vraiment une délicate attention.

    Aussi, on est fermé les fins de semaine, ce qui est plutôt rare dans notre domaine!

    Quelle est la plus grosse gaffe que tu aies faite au travail?

     Catherine : Quand je dis « madame » à un client au téléphone alors qu’en réalité c’est un monsieur! C’est vraiment hyper gênant (rires), ça m’est arrivé quand même souvent. Mais des fois c’est parce qu’on entend moins bien (rires)!

    Qu’entends-tu autour de toi, comme plus gros préjugé sur le métier de courtier d’assurance indépendant?

     Catherine : Je dirais que je n’en entends pas tant que ça. Mais souvent les gens mélangent « agent en assurance » et « courtier d’assurance indépendant », et pourtant, notre travail n’est pas le même. Nous ne sommes pas des vendeurs.  Nous conseillons nos clients, et en fonction de leurs besoins réels, nous leur trouvons la meilleure couverture au meilleur prix. Et on vérifie auprès de nombreux assureurs, et pas qu’un seul! Nous sommes donc vraiment impartiaux.

    Dans les cabinets où les courtiers ne transigent qu’avec un seul assureur, ils annoncent un lien d’affaires « vite vite » au téléphone, mais souvent, le client n’en a pas vraiment conscience ou il n’y prête pas attention. Alors quand le courtier annonce avoir trouvé la meilleure prime auprès d’une compagnie X, c’est un peu faux, car ils n’ont jamais réellement vérifié ailleurs… Mais ça, la plupart des gens ne le savent pas.

    Vous déménagez bientôt, de quoi as-tu le plus hâte ?

     Catherine : La terrasse sur le toit! L’été ça va vraiment être le fun. Les nouveaux bureaux vont vraiment être très beaux, j’ai très hâte de voir l’aménagement final et la décoration!

    La fois où tu as le plus ri au bureau?

     Catherine : Je ris tous les jours (rires), c’est vraiment difficile à dire! Mais ce qui me fait le plus rire, c’est que pour une raison inconnue, je suis la seule à recevoir des chocs électriques à chaque fois que je touche un cadre de porte. À tous les jours en plus! Donc c’est comme devenu un running gag!

    Qu’est-ce que tu trouves le plus motivant dans ton métier?

     Catherine : Aider les gens. C’est vraiment stimulant. Je me sens souvent comme la « solution » et c’est très valorisant! J’aime les dossiers compliqués, ce sont de beaux défis. On aide vraiment nos clients, et quand ils nous remercient, ça fait toujours plaisir!

     

    Si toi aussi, tu as envie de faire partie d’une belle gang, envoie ton CV!

    APPLIQUE ICI!