• Bris de pare-brise: faut-il réclamer aux assurances?

    13 juillet 2020Christopher Johnson

    Nous sommes nombreux à nous être un jour posé cette question : devrais-je faire une réclamation auprès de mon assureur pour mon pare-brise fissuré, ou devrais-je plutôt payer les réparations de ma poche?

    Tout d’abord, sachez que le pare-brise est un élément très important de votre véhicule, car hormis de vous éviter de manger les mouches, d’avoir le vent dans le toupet et la pluie dans le visage, votre pare-brise permet d’éviter l’effondrement du toit et les éjections des passagers en cas de collision majeure. Si celui-ci est fissuré, c’est votre sécurité qui est en jeu! Un pare-brise fissuré est donc le genre de bris qu’il ne faut pas prendre à la légère.

    Mais cela veut-il dire que vous devez absolument réclamer à votre assureur? Dans cet article, Assurances Multi-Risques a souhaité vous donner l’heure juste à ce sujet. Vous y trouverez également quelques conseils qui pourront vous être très utiles le jour où le camion que vous suivez sur l’autoroute projette un caillou à 100 km/h dans votre pare-brise!

    Dois-je réclamer à mes assurances pour un pare-brise brisé?

    La réponse est : oui et non. En fait, cela dépend de votre situation. La meilleure façon d’en avoir le cœur net est de contacter votre courtier d’assurance ou votre agent afin de vérifier s’il est plus avantageux pour vous de procéder à une réclamation ou plutôt, de payer les frais personnellement, car plusieurs choses entrent en ligne de compte :

    • Votre dossier de sinistre antérieur : est-ce votre première réclamation ou la cinquième?
    • Votre franchise : plus elle est élevée, moins il est avantageux de faire une réclamation.

    Votre courtier est donc la meilleure personne pour vous conseiller! Son expertise et son jugement sont mis à contribution tous les jours, et en tant qu’expert de l’assurance, il peut donc évaluer vos besoins avec justesse.

    La première et unique responsabilité des courtiers est de servir vos intérêts, et comme ils ne reçoivent aucun incitatif financier de la part des compagnies d’assurance, les courtiers d’assurance indépendants travaillent dans la transparence absolue. Vous pouvez donc entièrement leur faire confiance!

    Faire une réclamation d’assurance : quelles en sont les conséquences?

    Une réclamation pour un pare-brise peut vous suivre très longtemps. Par conséquent, si vous étiez victime d’une autre malchance, vous pourriez regretter d’avoir réclamé pour une simple fissure de pare-brise, car cela aura augmenté votre fréquence de réclamation pour les années à venir.

    La conséquence d’une trop grande fréquence de réclamation? Le montant de votre prime pourrait en être lourdement affecté, et vous pourriez même rencontrer des difficultés à renouveler votre contrat d’assurance, ou même avoir du mal à trouver un assureur qui accepte de vous assurer!

    Chez Assurances Multi-Risques, nous arrivons toujours à régler ce genre de situation. Mais les choses se compliquent davantage lorsqu’un assuré effectue plusieurs réclamations dans un court délai. L’assureur pourrait alors :

    • Augmenter votre franchise et votre prime d’assurance;
    • Exiger que vous apportiez des correctifs (ex. : si vous avez subi des vols à répétitions, l’assureur pourrait demander à ce que vous installiez un système d’alarme relié);
    • Diminuer ou augmenter certaines de vos protections d’assurance;
    • Et comme nous vous l’avons mentionné précédemment, l’assureur pourrait ne pas renouveler voire annuler votre contrat d’assurance automobile, habitation ou entreprise.

    Et qu’est-ce qu’une fréquence de réclamation trop élevée pour un assureur ?

    Malheureusement, la définition d’une fréquence de réclamation trop élevée varie d’un assureur à l’autre. Nous ne pouvons donc pas vous indiquer une limite à ne pas franchir. Un minimum de deux réclamations peut toutefois parfois être suffisant. Et sur combien de temps ? Encore une fois, cela dépend. Certaines compagnies d’assurance peuvent remonter jusqu’à 10 ans auparavant dans votre dossier pour évaluer votre fréquence de réclamation tandis que d’autres peuvent se montrer plus flexibles.

    Votre dossier de sinistre a un impact sur votre capacité à vous assurer

    Pourquoi? Car les compagnies d’assurance ont un devoir de diligence envers leur clientèle. Autrement dit, votre assureur doit gérer chaque prime qui lui est versée de manière à bien contrôler ses dépenses, et faire en sorte d’être équitable avec tous ses clients. Si celui-ci juge que vos réclamations fréquentes nuisent à son équité, il pourra donc refuser de vous couvrir.

    Également, le seuil de risque que chaque compagnie d’assurance peut se permettre d’assumer varie en fonction de sa taille et de ses valeurs. Grâce à la technologie, votre assureur a désormais accès à de nombreuses statistiques avancées qui lui permettent d’évaluer correctement les facteurs de risques associés à votre dossier, ainsi que ses probabilités d’avoir à payer pour un autre sinistre.

    Nous comprenons tout à fait qu’il peut être très frustrant de vivre un refus ou une annulation de contrat d’assurance. Nous recevons tous les jours des appels de clients à qui cela arrive. C’est aussi pour cette raison que nous nous sommes donnés pour mission de vous conscientiser sur le sujet; justement pour éviter que cela vous arrive! Alors avant de réclamer pour votre pare-brise, parlez-en à un courtier!