• Trouver un partenaire en assurance pour gîte touristique

    21 mars 2022Christopher Johnson

    Quoique cela puisse sembler simple, ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Il existe toute une liste d’exceptions et de critères à évaluer pour déterminer le type idéal d’assurance pour un gîte touristique.

    Avez-vous besoin de votre assurance habitation, ou encore un contrat d’assurance entreprise? Seul un expert en assurance pour gîtes et auberges saura vous éclairer!

    Au cours de votre lecture, vous trouverez des réponses à vos questions. Vous lirez également les différents éléments clés que votre partenaire en assurance se doit d’analyser. En effet, une évaluation détaillée est essentielle pour trouver les protections optimales pour vous et vos installations.

     

    Pourquoi certains assureurs refusent-ils d’assurer votre gîte touristique?

    Tout d’abord, il faut comprendre que l’assurance pour gîte est particulière. Les produits n’ont rien de semblable à ceux utilisés pour l’assurance d’un chalet – contrairement à une idée populaire sur le sujet.

    Il va sans dire que plusieurs assureurs, malgré leurs bonnes intentions, refusent d’aller plus loin avec vous. Et c’est tout à fait légitime! Quand on y pense, il vaut mieux être refusé que d’être servi de manière incohérente.

    Notre meilleur conseil: entourez-vous d’un partenaire tel qu’un courtier d’assurance qui s’y connaît. L’expérience en la matière, c’est ce qui fera la différence dans votre recherche.

     

    Peut-on assurer un gîte avec une assurance habitation?

    Oui. Bon nombre d’assureurs acceptent d’assurer votre gîte sur votre contrat d’assurance habitation. Mais dans certains cas, l’assurance peut (et doit) s’intégrer à un contrat d’entreprise.

    Tout est une question de structure pour votre gîte, ainsi que les activités prévues.

    Votre assureur habitation, pour accepter de vous protéger, exigera que votre gîte touristique possède au moins 3 chambres pouvant accueillir 6 personnes au total. Vous devez aussi, évidemment, être propriétaire occupant de votre résidence. Voici quelques autres éléments à considérer:

    • La location doit se faire sur une base journalière ou hebdomadaire. Et attention! Il est crucial de bien déclarer vos activités à votre assureur. C’est ce qui lui évitera de confondre la location à court terme et la location d’une maison de chambre (une distinction qui vaut la peine qu’on s’attarde).
    • Une fausse déclaration peut causer plusieurs problèmes, tels qu’un refus de l’assureur en cas de réclamation.
    • Votre clientèle doit être majoritairement composée de touristes et de voyageurs.
    • Les chambres peuvent être meublées, sans toutefois offrir de cuisine ou de cuisinette.
    • Vos clients peuvent avoir accès aux pièces communes de votre gîte, telles que la cuisine, la salle de bain, le salon central, etc.
    • Le seul repas servi à vos clients doit être le petit déjeuner.

    Si ces conditions sont impossibles à respecter pour vous, votre assureur habitation risque de refuser votre dossier.

    La solution? Vous tourner vers un courtier d’assurance entreprise spécialisé pour les gîtes touristiques et les auberges.

     

    Comment assurer un gîte touristique sur un contrat d’assurance entreprise?

    Plusieurs raisons peuvent vous obliger d’assurer votre gîte sur un contrat d’assurance entreprise. Des raisons allant parfois au-delà des conditions mentionnées plus haut.

    Principalement, c’est une question de nombre de chambres trop élevé. Également, la présence d’une salle à manger peut justifier un tel refus.

    Alors, comment trouver un partenaire pour vous aider? Commencez par lister toutes les spécificités de votre gîte (nombre de chambres, type de clientèle, etc.).

    Aussi, si vous habitez votre gîte, d’autres paramètres sont à évaluer, tels que:

    • La présence de biens personnels, comme des meubles personnels
    • Votre responsabilité civile personnelle

    Une majorité d’assureurs vous demanderont d’assurer vos biens personnels et votre responsabilité civile sur une assurance locataire occupant (assurance habitation). Puisque certains contrats peuvent être adaptés en fonction de ces éléments, nous vous recommandons fortement de clarifier le tout avec votre courtier.  Cela vous évitera des problèmes en cas de réclamation!

     

    La leçon à retenir, ici, c’est de faire preuve de transparence quand vient le temps d’assurer un gîte touristique.

    Un bon partenaire vous posera les bonnes questions, et vous guidera vers des solutions optimales, selon vos besoins.