• Ce que vous devez absolument savoir à propos de l’assurance de remplacement

    15 juin 2020Christopher Johnson

    Vous envisagez devenir propriétaire ou locataire d’un nouveau véhicule neuf ou usagé ? Avant de souscrire à une assurance automobile, nous vous conseillons d’abord de vous informer sur les différentes protections existantes. En effet, de nombreuses formules peuvent vous convenir; alors, comment choisir la bonne? L’important, c’est avant tout de bien évaluer vos besoins!

    Pour vous aider à y voir plus clair, Assurances Multi-Risques a souhaité vous parler dans cet article, d’une option disponible lors de l’achat ou de la location d’un véhicule, et il s’agit de l’assurance de remplacement. Qu’est-ce que c’est? Qui peut vendre cette assurance ? Quelles sont les différences entre l’assurance de remplacement et la valeur à neuf? Pour tout savoir, lisez bien ce qui suit!

    Assurance de remplacement : qu’est-ce que c’est?

    L’assurance de remplacement est une assurance qui vient bonifier votre assurance automobile de base. Elle vous protéger contre la dépréciation de votre véhicule.

    Explications : votre assurance automobile couvre la valeur réelle de votre véhicule le jour J, en tenant compte de la dépréciation. En cas de sinistre, vous recevriez donc le montant de la valeur de votre véhicule au jour de l’accident et non le montant que vous avez payé à l’achat.

    Par exemple, si vous payez 40 000 $ pour une voiture neuve, mais qu’après quelques années elle ne vaut plus que 20 000 $, en cas d’accident votre assureur vous remboursera au maximum 20 000 $ pour votre véhicule.

    Muni de cette protection supplémentaire, vous pourriez en cas de sinistre:

    Option 1 : remplacer votre véhicule par une voiture de valeur équivalente chez le même marchand;

    OU

    Option 2 : recevoir un versement d’une indemnité financière pour l’achat d’un véhicule de valeur équivalente chez le marchand de votre choix.

    ATTENTION : lors de l’achat de votre contrat d’assurance de remplacement, on vous demande de choisir entre ces deux options. Si vous souscrivez auprès d’un concessionnaire, assurez-vous d’avoir choisi l’option 2, qui vous procure plus de liberté.

    Quelles différences entre l’assurance de remplacement et la valeur à neuf?

    Ce sont deux produits très similaires, mais qui comportent certaines distinctions. Par exemple, seuls un courtier d’assurance ou un assureur peut vous offrir l’avenant valeur à neuf. Une assurance de remplacement quant à elle, peut également être vendue par un concessionnaire automobile.

    • L’avenant valeur à neuf est lié à votre contrat d’assurance automobile. Son prix est donc fixé pour la durée du contrat, renouvelable chaque année aux conditions de l’assureur. Notez que votre dossier de sinistre peut affecter le prix de la valeur à neuf, et peut même dans certains cas, affecter votre éligibilité.

     

    • Le prix de l’assurance de remplacement est fixé une seule fois, à l’achat, et dure en moyenne de 3 à 7 ans.

    Où faut-il contracter son assurance de remplacement ?

    Vous pouvez vous procurer une assurance de remplacement directement auprès d’un assureur, auprès d’un courtier d’assurance (qui magasine pour vous les différentes options afin de vous assurer d’avoir le meilleur contrat au meilleur prix), ou auprès d’un concessionnaire.

    BON À SAVOIR : selon une récente étude de l’Autorité des marchés financiers, le taux de rémunération chez les concessionnaires tourne autour de 62 %, contrairement aux réseaux de vente d’assurance traditionnels qui sont plutôt de l’ordre de 12 à 15 %. Ainsi en moyenne, un client paye son assurance de remplacement auprès d’un concessionnaire près de 846$ plus cher que s’il l’avait acheté auprès d’un courtier. Ça fait réfléchir non?

    D’ailleurs, il n’est pas rare que les concessionnaires fassent pression pour que vous achetiez cette protection chez eux. Mais sachez ceci :

    Vous n’êtes pas obligé de dire oui! Prenez plutôt le temps d’y réfléchir, de magasiner auprès des différents assureurs ou d’appeler votre courtier qui saura bien vous conseiller.

    Vous pouvez changer d’idée dans les 10 jours suivants l’achat de votre contrat d’assurance. Pour annuler votre contrat, il faut en aviser l’assureur par poste recommandée, à l’aide de l’Avis de résolution fourni dans le document explicatif remis par le concessionnaire.

    Si vous annulez dans le délai indiqué, vous n’aurez aucuns frais ou pénalité à payer. Vous serez remboursé pour les primes déjà payées. Si vous avez inclus le coût de l’assurance dans le prêt automobile, sachez que le remboursement pourrait servir à diminuer le montant de votre prêt. Dans ce cas, il est fort probable que le montant de vos versements mensuels ne diminue pas. C’est plutôt le nombre de versements qui diminuerait, raccourcissant ainsi la période de remboursement.

    L’assureur pourrait accorder un délai plus long que 10 jours, mais pas plus court! Vérifiez le tout dans les documents remis par l’employé du concessionnaire.

    Ramenez votre contrat avec vous! Dès qu’il vous fait une offre d’assurance, l’employé du concessionnaire d’automobiles doit vous remettre unefiche de renseignement vous informant de vos droits. Vous devez en faire la lecture complète sur place, la signer, puis en ramener une copie à la maison.

    L’employé doit également vous remettre un document explicatif complet décrivant la couverture offerte, les exclusions et la façon de présenter une réclamation. Ces deux documents servent à vous guider pour prendre une décision éclairée. (AMF)

    Avant d’appeler votre courtier ou un agent d’assurance

    Assurez-vous d’avoir toutes les informations nécessaires en main : la marque, le modèle, l’année, le nombre de portes et le numéro de série du véhicule que vous souhaitez assurer. Votre courtier ou l’agent d’assurance qui prendra votre appel en aura besoin afin d’assurer une bonne tarification et faciliter le règlement en cas de sinistre.

    Pensez également au nombre de kilomètres que vous prévoyez parcourir pour vous rendre au travail, ou le kilométrage que vous avez l’habitude ou que vous prévoyez faire annuellement. L’année d’obtention de votre permis de conduire, vos récentes infractions ainsi que la liste de vos réclamations passées vous seront également demandées.

    Qui conduira le véhicule et à quelle fréquence? Avez-vous eu des accidents dans le passé? Assurances Multi-Risques vous conseille de dire la vérité au sujet de ces informations pour vous éviter des problèmes d’assurance. Vos besoins ou vos informations ont changé en cours d’année (aggravation de risques)? Vous êtes également tenu d’en informer votre courtier ou votre assureur!

    Finalement, si vous ne savez pas quelles protections choisir pour votre assurance automobile ou que vous n’êtes pas certain de vos besoins, appelez votre courtier d’assurance, il saura vous conseiller!

    Et pour vous aider à y voir plus clair, vous pouvez consulter le tableau de CAA Québec illustrant parfaitement les différences entre l’avenant valeur à neuf (F.A.Q. n° 43) et l’assurance de remplacement (F.P.Q. n° 5 ). Pour le consulter, cliquez ici.